La cour de cassation italienne et le multiculturalisme

Imprimer

 

 

       A l'évidence, le verdic rendu par la cour de cassation d'Italie concernant la jeune fille musulmane séquestrée et maltraitée par sa famille en raison de son assimilation des mœurs européennes ne manquera pas de faire des vagues.

 

      On peut comprendre que des minorités ethniques ou religieuses luttent pour préserver leur identité propre ou veillent à ce que leurs adeptes, surtout lorsqu'ils sont encore jeunes, soient préservés de ce qu'elles c onsidèrent comme une contamination condamnable… Mais il faut, pour cela, aplliquer des méthodes ou recourir à des moyens légaux et humains.

 

     Dans ce même pays voisin, seront bientôt jugés des membres d'une famille immigrée ayant tranché la gorge de leur fille et sœur qui avait des relations amoureuses avec un jeune Italien… Que fera la cour?  A l'évidence, elle n'enverra pas un tel signal qui pourrait être très mal interprété par les tortionnaires en herbe mais surtout, aussi, sera vivement dénoncé par les organisations féministes et des droits de l'homme. Et avec raison.
 

Les commentaires sont fermés.