Qu'allons nous faire du tour de France?

Imprimer



Il y a quelques années, je sortais du ministère de l'Education Nationale et m'engouffrais dans un taxi qui devait me reconduire chez moi. Le chauffeur me parla de son vague à l'âme et de la langueur d'un été maussade… Dans l'égrenage de tout ce qu'il n'allait pas, il siganla deux points positifs; le défilé du 14 juillet le… tour de France!

C'est dire combien cette performanace sportive jouit d'un grand prestige aux yeux des couches populaires du pays et même de l'Europe entière.

Que penseraient les orgnaisateurs antiques des jeux d'Athènes et du marathon s'ils apprenaient ce que font nos coureurs pour revêtir le maillot jaune…

Cela me fait penser à une phrase que Schiller mit dans la bouche de l'un de ses héros dans sa pièce intitulée Les Brigands (Die Räuber). Laissant libre cours à ses désillusions face à un monde ancien voué à disparaître pour laisser place à un univers incertain où les valeurs ne seraient plus les mêmes, lé héros dit: Die Nichtswürdigens werden mit List regieren: les indignes, les sans qualités gouverneront par la ruse…

C'est un peu ce qui se passe: l'honnêteté et l'effort physique sont remplacés par tout autre chose…

Les commentaires sont fermés.