Le 1er 14 juillet de Nicolas Sarkozy, un défilé sous le signe de la grâce

Imprimer



Un défilé sous le signe de la grâce, une France rajeunie, moins guindée, moins apprêtée, plus ouverte, plus spontanée, en une phrase plus authentique!

C'est un peu la fin de ce qu'on nommait un peu sottement l'exception française. Cette insertion dans l'Europe , cette participation massive des grandes personnalités du continent, ce défilé des 27 armées aux côtés de la France, tout était était ineffablement beau.

Et le salut, la proximité physique aux enfants malades, ceci laissera une trace inoubliable. Enfin, la réunion familiale avec des généraux cinq étoiles parlant paternellement aux enfants, képi à la main: c'est du jamais vu.

Mais c'est aussi cela la France d'aujourd'hui: plus de vie, moins de protocole.

Commentaires

  • et si N.Sarkozy rendait aussi la fierté aux français?

Les commentaires sont fermés.