L'avenir de la Palestine…

Imprimer



Que va-t-il se passer dans les territoires palestiniens? Les récents développement laissent augurer un avenir plutôt sombre pour des populations durement éprouvées par la guerre, le blocus et l'isolement. Et voici qu'aujourd'hui ces Palestiniens qui n'ont pas d'Etat héritent de deux gouvernements qui s'excommunient…
Comment en sommes nous arivés là? Il est indéniable que la main de l'Iran est bien présente et que la Syrie, elle-même inquiète de se voir reprocher son rôle dans les troubles qui secouent le Liban, partage, pour une large part, la même responsabilité.
Pour Israël, la conséquence pourrait être dramatique: avoir une frontière commune avec un gouvernement palestinien qui administre la bande de Gaza, en étant aux ordres de la faction dure de Téhéran. On aura noté aussi que c'est un général, auréolé de larges victoires par le passé, qui hérite du ministère israélien de la défense. Cette nomination pourrait bien changer la donne en profondeur: Ehud Barak connaît bien Tsahal, il a été successivement chef d'Etat-Major, ministre de l'Intérieur, ministre de la défense et premier ministre. Enfin, c'est lui qui avait décidé d'évacuer le sud du Liban en 2000…
Que proposera-t-il de faire? Il est vrai que par son extérmisme le hamas vient de donner au Président Abbas et à son mouvement le Fatah l'occasion rêvée de réclamer l'appui politique des USA et le soutien militaire d'Israël pour reconquérir la bande Gaza. Une fois de plus, les ultras n'ont pas compris qu'avant d'agir il faut toujours penser au jour d 'après, the day after…
Sans argent ni fourniture d'énergie, reconnu par personne, exception faite de ses parrains syrien et iranien, le Hamas va être acculé. Mais cédera-t-il sans combattre? C'est très peu porbable…
C'est donc une nouvelle fois le peuple palestinien qui va souffrir des divisions sempiternelles de ses dirigeants. Il est temps que les grandes puissances se saisissent de ce problème gigantesque que posent les régimes islamistes radicaux dans le monde: il faut développer de nouvelles approches, mieux excpliquer et faire triompher le plus possible les régimes démocratiques dans ces régions du monde.
Tant que cela ne sera pas fait, nous n'aurons pas la paix. Qu'attendons nous pour agir?

Les commentaires sont fermés.