Les élections législatives en France

Imprimer



Selon toute vraisemblance, les Français vont offrir au nouveau Président de la République Nicolas Sarkozy une chambre introuvable avec une majorité écrasante afin de faire passer ses réformes. Faut-il s'en féliciter ou s'en inquiéter? Un peu, les deux!

Une majorité large conforte le choix initial des Français, désireux dans leur immense majorité, d'amorcer la rénovation du pays et de le mettre de plain pied avec la mondialisation. En revanche, une trop forte majorité parlementaire risque de ranimer les manifestations de rue et de provoquer des désordres.

Reste l'ouverture et l'entrée au gouvernement d'hommes de gauche et du centre qui donneront à ceux qui ont voté autrement l'impression réelle qu'il sont eux aussi représentés dans le pouvoir exécutif.

Il semble que le président l'a compris lui qui a tant insisté sur le devoird 'ouverture. ce serait la bonne solution. Il faut l'appliquer.

Commentaires

  • Vous n'avez rien compris, tout comme la plupart des journalistes, voire des politiques (c'est pour ça qu'ils se font "ramasser" méchamment). Les français n'en veulent pas de cette mondialisation sauvage "tout pour le fric, rien pour les hommes" !!! Le résultat du référendum anti-constitution européenne (qui était ni plus ni moins la porte ouverte toute grande à la mondialisation et au néo-libéralisme) résulte du même processus (et non pas d'une opposition quelconque à l'Europe contrairement à ce qui a été dit).

Les commentaires sont fermés.