D'une semaine à l'autre

Imprimer



BLOG

EN FRANCE :

ON PEUT DIRE, SANS CRAINTE D’ETRE DEMENTI PAR LES FAITS, QUE LA COMPAGNE PRESIDENTIELLE EXERCE CHEZ NOUS UNE FONCTION EMINEMMENT ABSORBANTE… ELLE N’EPARGNE AUCUN SUJET OU, POUR PARAPHRASER UNE CITATION DEVENUE CELEBRE, RIEN DE CE QUI EST FRANÇAIS NE LUI DEMEURE ETRANGER…
LE DEBAT SUR L’IDENTITE NATIONALE REFAIT PERIDOIQUEMENT SURFACE SANS JAMAIS ETRE TRAITE EN PROFONDEUR, EN RAISON MEME DE L’OUTIL JOURNLAISTIQUE QUI LUI SERT (OU EST CENSE LUI SERVIR) DE SUPPORT ET DE VECTEUR. C’EST POURTANT UN THEME MAJEUR : QUI FAIT PARTIE DE LA NATION FRANÇAISE, QUI VEUT EN FAIRE PARTIE ET QUI DOIT EN FAIRE PARTIE ? A TOUTES CES QUESTIONS, IL N’Y A PAS DE REPONSE STEREOTYPEE, SI CE N’EST QUE LA NATION NE SAURAIT SE DEFINIR EXCLUSIVEMENT NI PAR LA LANGUE (LA SUISSE EN PARLE TROIS) NI PAR LA RELIGION (LA SUISSE ET L’ALLEMAGNE ABRITENT A LA FOIS DES PROTESTANTS ET DES CATHOLIQUES) NI PAR L’ETHNIE (IL SUFFIT DE VOIR LES DIFFERENTES VAGUES D’IMMIGRATION DANS CES DIFFERENTS PAYS) : EN FAIT, LA NATION EST UN LIEN SPIRITUEL, UNE VOLONTE DE VIVRE ET D’ŒUVRER ENSEMBLE A LA REALISATION D’UN PROJET COMMUN. C’EST LA FOI EN DES VALEURS COMMUNES.
MAIS CELA, C’EST LA NATION, L’IDENTITE NATIONALE SE CONCENTRE, ELLE, SUR LES ATTRIBUTS DE CETTE NOTION. ET LA, LES CHOSES SE COMPLIQUENT, CAR TOUTE DEFINITION DE L’IDENTITE NATIONALE CONTIENT CE QUE L’ON VEUT ET APPROCUVE ET CE QU’ON LE REJETTE ET DESAPPROUVE. D’OU LES PROBLEMES.
ESPERONS QUE DANS CETTE RECHERCHE, LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE SE CONCILIERONT AVEC CELLES DE LA NATION.

COMME A CHAQUE PRINCIPALE CONSULTATION ELECTORALE, LE DEBAT PORTE SUR L’ENA (ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION) VERITABLE SEPRENT DE MER QUI CATALYSE SUR ELLE AUTANT DE VERITES QUE DE PHANTASMES… LE MONDE ( DATE DU 5 AVRIL, PAGE 10) EN PARLE JUSTEMENT TANDIS QUE LE MEME JOURNAL PUBLIE UNE INTERVIEX DE M. ROGER FAUROUX, ANCIEN MINISTRE ET ANCIEN DIRECTEUR DE CETTE ECOLE.
IL MILITE ENF AVEUR D’UNE REFORME ET D’UN RENOUVEAU DE CETTE ECOLE, REMETTANT EN QUESTION LE TRONC COMMUN DE CERTAINS CURSUS : UN DIPLOMATE, SOULIGNE-T-IL, NE REQUIERT PAS LA MEME FORMATION QU’UN PREFET… IL TORD LE COU A CERTAINS PREJUGES ET RAPPELLE QUE SI L’ON METTAIT TOUS LES ENARQUES A LA RETRAITE, LA FRANCE NE FONCTIONNERAIT PLUS. EN FAIT, CE QUI MANQUE AUX ENARQUES (QUI ONT, SELON MLOI, UNE EXCELLENTE FORMATION, PAR AILLEURS), C’EST L’ACCUEIL D’AUTRES PENSEES, D’AUTRES SCHEMAS MORPHO-GENETIQUES, D’AUTRES APPROCHES… DANS LE MONDE MULTIPOLAIRE QUI EST DESORMAIS LE NOTRE, OU LA RELIGION PREND DE PLUS EN PLUS DE PLACE, NOS ELITES NE COMPRENNENT PAS COMMENT GERER LE PHENOMENE RELIGIEUX, ALORS QUE L’ALLEMAGNE ET LA GRANDE BRETAGNE (QUI N’ONT EU NI EDIT DE NANTES NI SA REVOCATION) SAVENT QUE L’HISTOIRE NATIONALE PEUT SE CONSTRUIRE AUTOUR DE PLUSIEURS CONFESSIONS.

A L’ETRANGE :

CETTE SEMAINE ENCORE, CE QUI RETIENT MON ATTENTION, N’EST AUTRE QUE LE PROCHE ORIENT, AVEC NOTAMMENT LE DANGEREUX PRECEDENT DES MARINS BRITANNIQUES ACCUSES –A TORT-, D’AVOIR VIOLE L’INTEGRITE MARITME DE L’IRAN. C’EST UN JEU DANGEREUX AUQUEL SE SONT LIVRES LES PARTISANS DE LA LIGNE DURE A TEHERAN : L’HISTOIRE ENSEIGNE QUE L’ON NE PROVOQUE JAMAIS IMPUNEMENT LA GRANDE BRETAGNE ET QUE CELLE-CI, DU HAUT DE SA NOBLE TRADITION MARTIME, N’OUBLIE NI NE PARDONNE JAMAIS LES OFFENSES ET LES HUMILIATIONS…
IL Y EUT CERTAINEMENT DE FORTES PRESSIONS INTERNES SUR L’EXECUTIF IRANIEN POUR OBTENIR LA LIBERATION AUSSI RAPIDE QU’INATTENDUE DES MARINS : PUISANT DANS L’INEPUISABALE TRESOR DE LA DIALECTIQUE PERSANE ET DE SON INGENIOSITE DIPLOMATIQUE, L’ACTUEL PRESIDENT A CHERCHE A TRANSFORMER UNE CAPITULATION EN GESTE MAGANIME DE CLEMENCE ET D’APAISEMENT. A DES HOMMES D’UNE MARINE DE GUERRE ETRANGERE, ARRAISONNES SOUS LA MENACE DES ARMES, IL EST ALLE JUSQU'A FAIRE DISTRIBUER DES CADEAUX AUX CAPTIFS AVANT LEUR LIBERATION… C’EST PEUT-ETRE BIEN VU SUR LE PLAN INTERIEUR MAIS POUR L’AVENIR, ET SUR LE PLAN DIPLOMATIQUE, CELA RISQUE D’ETRE UNE ERREUR LOURDE DE CONSEQUENCES. QUE LES BRITANNIQUES ET LES AMERICAINS CHERCHENT A TESTER LE DISPOSITIF IRANIEN AUX FRONTIERES IRANIENNE ET SYRIENNE DE L’IRAK N’ETONNERA PERSONNE. LE MONDE EN DATE DU 5 AVRIL L’A BIEN COMPRIS. LOIN DE PASSER POUR UNE HEROS, DEFENSEUR DE LA DIGNITE ET DE L’INTEGRITE DE SON PAYS, LE CHEF DES DURS A TEHERAN NE FAIT QUE RENFORCER SON ISOLEMENT A L’INTERIEUR COMME A L’EXTERIEUR.

LE SECOND VOLET DE CETTE CRISE SE TROUVE ASSUREMENT DANS CETTE ETERNELLE POMME DE DISCORE QU’EST LE CONFLIT ISRAELO-PALESTINIEN, VOIRE ISRAELO-ARABE : SI LE ROI ABDALLAH D’ARABIE SAOUDITE A REMIS SON PLAN DE PAIX SUR PIED, C’EST, CERTES, POUR REGLER UN CONFLIT QUI N’A QUE TROP DURE, MAIS C’EST, AVANT TOUT POUR LIMITER L’INTERVENTIONNISME IRANIEN DANS LA REGION. SI L’ON MET LE HAMAS AU PAS ET SI LA PALESTINE VIT EN PAIX AUX COTES DE L’ETAT D’ISRAEL, LA SYRIE SE VERRA CONTRAINTE DE CHANGER DE POLITIQUE ENVERS ISRAEL ET ENVERS LE LIBAN, PRIVANT AINSI L’IRAN DE TOUT PRETEXTE A UNE PRESENCE SUBVERSIVE DANS LA REGION…
CE SONT PROBABLEMENT LES ARRIERE-PENSEES DE LA DIPLOMATIE AMERICAINES QUI EXPLIQUENT AUSSI LE REVIREMENT D’EHOUD OLMERT LEQUEL S’EST RAVISE ET A DECOUVERT AU PLAN SAOUDIEN DES QUALITES QUI NE LUI ETAIENT PAS APPRUES PRECEDEMMENT. AU POINT DE SE DECLARER PRET A PARTICIPER A UN SOMMET ARABE…
LE MONDE DU 7 AVRIL S’INTERROIGE AUSSI LE SENS A DONNER A LA TOURNEE DE MADAME NANCY PELOSI DANS LA REGION, Y COMPRIS A DAMAS. LA QUESTION QUJI SE POSE EST CELLE-CI : PEUT-ON TRANSFORMER DE TELS REGIMES PAR LE DIALOGUE ET LA DIPLOMATIE ? S’IL Y AVAIT UNE REELLE VOLONTE POLITIQUE, EN UNE NUIT, L’APPREIL MILITARO-POLICIER SYRIEN RENDRAIT HERMETIQUES LES FRONTIERES AVEC LE LIBAN ET L’IRAK, ASSECHANT POUR LONGTEMPS L’APPROVIIONNEMENT DES TERRORISTES EN HOMMES ET EN MAERIEL. MAIS QUI A RAISON ? CELA, L’AVENIR SEUL PEUT NOUS LE DIRE, MEME SI L’ON SAIT QUE LES MEMES CAUSES PRODUISENT LES MEMES CONSEQUENCES.

Les commentaires sont fermés.