23/09/2017

 Irons nous tous à l’université ? 

universite chapeau.jpgC’est probablement le plus dangereux de tous les défis qui se présentent et que Emmanuel Macron et son gouvernement doivent relever, l’admission dans l’enseignement supérieur de tous les bacheliers de France et de Navarre. Avant d’aborder le sujet, je dois faire un aveu : il est douloureux pour moi de développer ce que j’ai à dire car après trente-huit années de bons et loyaux services dans les universités française, allemandes et suisses, je pense, en effet, que certains bacheliers, notamment de l’enseignement technique ou professionnels perdent leur temps à l’université ou viennent à embouteiller des filières peu «professionnalisantes» et peu lucratives.

Je sais que cette expression n’est pas politiquement correcte et pourtant elle s’impose. C’est une partie de la sociologie française qu’il faut revoir de fond en comble car si l’on vous écarte de la voie royale, l’enseignement classique, littéraire ou philosophique, voire scientifique, mathématiques, physique et chimie, les élèves et leurs parents vivent cela comme une rétrogradation, un handicap dès de le départ dans la vie…

Lire la suite

17:00 Publié dans France, Politique, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

20/09/2017

Les Juifs ne prient pas que pour eux, ils prient pour le monde entier

nations unies new york libre.jpgOn assiste ces jours à un véritable festival, un grand défilé à New York de ceux et de celles qui dirigent cette planète ; et leurs discours respectifs, même les plus enflammés, nous laissent sur notre faim. Une foule de questions se bousculent dans notre esprit en les écoutant : quelle est leur emprise réelle sur les événements qui secouent notre monde ? Comment peuvent-ils, comment pourraient-ils y obvier, dans la mesure où ils souhaitent vraiment le faire ? Peuvent-ils tirer des plans sur la comète alors qu’ils ne sont même plus certains d’être de nouveau à cette même tribune des Nations Unies, l’année prochaine ou dans plusieurs années ? Tant de paris risqués sur l’avenir laissent rêveur.

Ce sont là les sombres considérations qui occupent l’esprit un peu abattu du philosophe qui scrute le sens de ce qui se passe autour de soi. On voit des yeux le mur de l’espoir des hommes politiques, les grandes limites de leur discours, l’orientation souvent électoraliste de leurs propos et on se demande s’il ne faut pas dépasser cet horizon de la politique. C’est d’ailleurs ce qui se passe - très mal - dans les pays qui se disent théocratiques comme les républiques islamiques (Iran, Daesh, Libye etc…).

Lire la suite

15/09/2017

 Paris et les Jeux Olympiques de 2024 

Sans chercher à jouer aux Cassandre (tout en sachant que ceux qui ne les écoutèrent pas ont mal fini), il faut bien reconnaître que cette acquisition des JO par la capitale française et le faux suspens qui l’a accompagnée laissent transparaître un esprit authentiquement français. C’est-à-dire un sentiment de supériorité incroyable, une assurance de soi tout aussi incommensurable, ce sentiment si français de se croire irremplaçable. Comment les choses se sont elles passées ?

Quelques capitales européennes qui s’étaient plus ou moins mises sur les rangs ont eu la sagesse de renoncer et de se retirer. Il ne restait plus que Paris et Los Angeles, cette cité américaine eut l’intelligence de reconnaître qu’elle ne serait jamais prête dans les sept ans à venir. Le CIO eut la sagesse de répartir les rôles : Paris en 2024 et Los Angeles quatre ans plus tard. On dit : A vaincre sans péril on triomphe sans gloire… Je revois cette larme ostensiblement essuyée par Anne Hidalgo, alors qu’elle savait pertinemment bien et depuis belle lurette que l’affaire était conclue et qu’il suffisait d’attendre les premières semaines de septembre pour l’oracle, envoyé depuis Lima au Pérou, aborde nos rivages…

Lire la suite

15:48 Publié dans France, Information, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook