30/09/2017

Donald Trump ou le refus absolu du politiquement correct…

On aura beau chercher partout, envisager la question sous tous ses angles possibles et imaginables, tourner le problème dans tous les sens, tant que l’on ne se sera pas défait de quelques préjugés ou postulats allant de soi, on ne saisira pas l’essence de ce président si peu conformiste, qui traite d’autres chefs d’Etat de débiles, envoie des tweets  de façon presque compulsive, bref un président US à nul autre pareil et qui défraie la chronique à l’longueur de journées.

Pourtant, si l’on consentait enfin à écarter les catégories explicatives en usage depuis des décennies, et qui furent imposées par la bien-pensance ou dictées par des idéologies dominantes conditionnant les salles de rédactions et les studios de télévision, on pourrait s’approcher d’explications proches de la vérité sur un homme qui, il est vrai, a une personnalité sortant de l’ordinaire. Pour comprendre ce style et cette action, qui tranchent tous deux par rapport à tout ce que nous avons connu, il faut se dire que Trump ne veut pas changer le système, il veut changer de système. D’où son refus d’entretenir avec la presse (généralement hostile) des relations identiques à celles entretenues par tous ses prédécesseurs.

Lire la suite

09:26 Publié dans Etats-Unis | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

24/09/2017

Donald Trump et la Corée du nord : démonstration de force 

En envoyant toute une armada voler aux confins de la Corée du nord, le président Trump a agi comme il devait. Il était impossible d’assister sans réagir aux provocations du tyran sanguinaire de la péninsule coréenne. C’eût été baisser les bras devant un véritable danger public, un homme qui menace publiquement de précipiter la péninsule et au-delà dans un drame nucléaire.

Depuis quelques jours, on s’attendait à quelque chose et les twitt du président américain avaient agi comme un révélateur. Il fallait montrer que l’ère Obama était morte et enterrée, que la patience stratégique avait fait son temps et que désormais on entrait dans le dur, pour reprendre une expression à la mode. Que va-t-il se passer à présent ? L’homme de la Corée du nord va se rendre compte qu’il est au pied du mur, sa défense antiaérienne ne fait guère le poids face aux chasseurs- bombardiers US parfaitement indétectables, ni face aux missiles lancés par des sous marins parmi les plus perfectionnés au monde.

Lire la suite

11:34 Publié dans Etats-Unis | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook