02/12/2016

Un très beau livre de Jean des Cars, Le siècle des sacres...

Jean des Cars, Le siècle des sacres (Perrin)

Quand vous posez ce beau livre, ce superbe livre, vous pensez une chose : il tombe bien, il tombe très bien et ferait l’objet d’un cadeau de fin d’année. C’est un chef-d’œuvre dont l’auteur, excellent écrivain, nous fait l’aubaine. Les photographies sont de véritables œuvres d’art. Les commentaires, brefs, sobres et élégants, retiendront l’attention des lecteurs cultivés ou qui cherchent à le devenir.

Les sacres, la royauté, les familles royales, les dynasties, tout ceci semble si loin de nous et pourtant, tous ces rites, toutes ces cérémonies filmées et diffusées dans le monde entier, nous marquent. J’ai été agréablement surpris de voir que même les origines de la monarchie de droit divin sont rappelées de manière claire et instructive.

Les lecteurs de la Bible se souviendront des deux livres du prophète Samuel dans la Bible hébraïque : Dieu demande à son envoyé d’aller oindre le jeune Saül, fils de Kish. On se rend compte qu’il existe une sorte de dyarchie au sommet : le prophète qui consacre et valide, au no de Dieu, l’institution royale, même si celle-ci peine à être acceptée par tous, Dieu étant le seul vrai monarque.. Et face au prophète d’où il tire sa force et sa légitimité, il y a le roi dont le comportement doit être conforme à la loi.

On l’oublie parfois, mais même l’empereur germanique Othon avait fait graver sur sa couronne sertie de pierres précieuses deus scènes montrant le roi David et son fils Salomon, bâtisseur du Temple de Jérusalem.

C’est donc dans la Bible que s’origine la monarchie de droit divin qui nous a gouvernés durant des siècles faisant de nous des sujets avant de nous accepter comme  citoyens.

Jean des Cars balaye un très large spectre qui aboutit à nos jours avec, entre autres, la très médiatique famille royale britannique.

Très beau livre, très agréable à regarder, a feuilleter et à lire.

Maurice-Ruben HAYOUN in Tribune de Genève du 2 décembre 2016

12:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook