19/09/2017

Emmanuel Macron et le mal français… 

Existe-t-il un mal français ? Oui, et il consiste à s’opposer vent débout à toute idée de réforme. Comment est-ce possible ? En réalité, les Français ont porté à la présidence un jeune homme dont ils attendaient une chose principalement : c’est qu’il marche sur l’eau, comprenez qu’il redresse le pays sans rien y changer, et notamment sans toucher au mode de vie à la française, ce qui revient à vivre à crédit depuis des lustres. J’écoutais il y a quelques instants un ministre dire qu’on a vécu à crédit jusqu’à présent et que le réveil allait être brutal. Qu’il fallait s’attendre à des bouleversements, etc…

On se demande alors pour quelles raisons on n’a pas dit clairement aux Français l’état du pays et les mesures nécessaires pour améliorer la situation. Mais tout le mal n’est pas imputable au nouvel élu dont l’élection, je me répète, n’est pas si sensationnelle qu’on veut bien le croire.

Lire la suite

10:14 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

18/09/2017

La mue de l’Etat d’Israël : de «l’état-voyou» à l’Etat-modèle 

On pourrait intituler cet éditorial tout autrement, ainsi : D’une vertu nommée patience… L’Etat d’Israël, s’appuyant sur la patience quasi-proverbiale du peuple juif (deux mille ans en dehors des frontières de la terre ancestrale et un retour toutes sirènes hurlantes), a serré les dents durant des décennies et a fini par être récompensé de sa patience et de sa persévérance : le semailles ont duré des décennies mais la récolte est enfin là, le succès est au-rendez vous.

On pourra penser ce qu’on voudra de la politique, intérieure et extérieure, de l’actuel premier ministre israélien, nul observateur objectif et un peu attentif ne pourra nier les succès remportés  à l’extérieur. La tournée remarquable  en Afrique noire, les voyages à l’autre bout du monde, les visites couronnées de succès en Amérique latine, les demandes de rendez vous de pays étrangers, en marge de la réunion de l’ONU à New York, tous ces éléments montrent que l’isolement devenu inquiétant des années passées est parfaitement révolu…

Lire la suite

14:11 Publié dans Israël | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

16/09/2017

L’épineuse question kurde… 

Ce peuple disséminé entre plusieurs pays limitrophes de l’Iran, de la  Syrie, de la Turquie et de l’Irak fait incontestablement figure de  grand oublié du traité de Versailles qui, en mettant fin à la Grande  guerre, a remodelé la face du monde sous l’égide de l’hyperpuissance de l’époque, l’Europe qui se croyait investie de pouvoirs et d’une  légitimité quasi divins pour le faire. On a déjà lu dans ces mêmes  colonnes l’article sur l’ouvrage intitulé « Une ligne dans le sable ».  L’allusion à des frontières artificielles est évidente et souligne la  faiblesse de l’œuvre humaine à s’imposer à la nature. Le sable était  là, bien avant nous.

Lire la suite

09:34 Publié dans Kurdistan | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

15/09/2017

 Paris et les Jeux Olympiques de 2024 

Sans chercher à jouer aux Cassandre (tout en sachant que ceux qui ne les écoutèrent pas ont mal fini), il faut bien reconnaître que cette acquisition des JO par la capitale française et le faux suspens qui l’a accompagnée laissent transparaître un esprit authentiquement français. C’est-à-dire un sentiment de supériorité incroyable, une assurance de soi tout aussi incommensurable, ce sentiment si français de se croire irremplaçable. Comment les choses se sont elles passées ?

Quelques capitales européennes qui s’étaient plus ou moins mises sur les rangs ont eu la sagesse de renoncer et de se retirer. Il ne restait plus que Paris et Los Angeles, cette cité américaine eut l’intelligence de reconnaître qu’elle ne serait jamais prête dans les sept ans à venir. Le CIO eut la sagesse de répartir les rôles : Paris en 2024 et Los Angeles quatre ans plus tard. On dit : A vaincre sans péril on triomphe sans gloire… Je revois cette larme ostensiblement essuyée par Anne Hidalgo, alors qu’elle savait pertinemment bien et depuis belle lurette que l’affaire était conclue et qu’il suffisait d’attendre les premières semaines de septembre pour l’oracle, envoyé depuis Lima au Pérou, aborde nos rivages…

Lire la suite

15:48 Publié dans France, Information, Société | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

12/09/2017

 I24NEWS La télévision israélienne francophone fait peau neuve… 

Dans cet éditorial je voudrais livrer quelques réflexions sur ce phénomène unique dans les médias contemporains, en précisant que ce que j’exprime ici n’engage que moi et ne m’a été dicté par personne, sinon par l’observation directe des émissions de cette chaîne. Tout d’abord, il faut saluer la création de cette chaîne de télévision, même si les débuts furent ardus et laborieux, les rediffusions omniprésentes (je me suis même dit pendant longtemps que cette télévision allait mourir de ses… rediffusions !) et certains présentateurs d’émissions absolument insupportables. Et cela empirait avec les rediffusions.

Lire la suite

11:35 Publié dans France, Information | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

11/09/2017

 Que de surprises le printemps arabe ne nous réserve t il pas…

Les fruits des arbres, les produits de la terre, mettent du temps à apparaître. Il en est de même des événements historiques dont les conséquences mettent encore plus de temps à se produire. Mais ils constituent les causes lointaines des phénomènes d’aujourd’hui.

Lorsque le Premier Ministre Benjamin Netanyahou avait prononcé des paroles jugées sibyllines devant les fonctionnaires du ministère des affaires étrangères dont il détient le portefeuille, la presse locale n’a voulu y voir qu’une autocélébration, une façon de se mettre en avant pour faire diversion, à un moment où l’on parle de mettre son épouse en examen. ; poursuivi par je ne sais combien d’enquêtes judiciaires, Netanyahou serait le départ. Il n’en est rien. . Eh bien, la presse se trompait et Netanyahou était dans le vrai. Et qu’avait il dit ?

Lire la suite

19:02 Publié dans Arabie Saoudite, Economie, Proche-Orient, Technologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

 Que de surprises le printemps arabe ne nous réserve t il pas…

Les fruits des arbres, les produits de la terre, mettent du temps à apparaître. Il en est de même des événements historiques dont les conséquences mettent encore plus de temps à se produire. Mais ils constituent les causes lointaines des phénomènes d’aujourd’hui.

Lorsque le Premier Ministre Benjamin Netanyahou avait prononcé des paroles jugées sibyllines devant les fonctionnaires du ministère des affaires étrangères dont il détient le portefeuille, la presse locale n’a voulu y voir qu’une autocélébration, une façon de se mettre en avant pour faire diversion, à un moment où l’on parle de mettre son épouse en examen. ; poursuivi par je ne sais combien d’enquêtes judiciaires, Netanyahou serait le départ. Il n’en est rien. . Eh bien, la presse se trompait et Netanyahou était dans le vrai. Et qu’avait il dit ?

Lire la suite

19:02 Publié dans Arabie Saoudite, Economie, Proche-Orient, Technologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Allons-nous vers un monde post-terrorisme? 

Nous vivons des sentiments assez paradoxaux. Dès que nous apprenons que Daesh se replie partout, qu’il évacue des zones contrôlées précédemment par lui, qu’il va bientôt être entièrement battu, nous éprouvons un sentiment de soulagement et de satisfaction. Et, imperceptiblement, nous nous réjouissons des progrès accomplis par l’armée de Bachar el Assad. Or, cet homme est directement ou indirectement co-responsable de la disparition de centaines de milliers d’êtres humains. Pourtant, nous sommes soulagés de voir qu’avec l’aide de ses alliés russes et iraniens, il remporte des victoires.

Mais voilà ces victoires là se font au détriment d’un ennemi encore plus haïssable, un ennemi responsable lui aussi de centaines de milliers de crimes ; le monde a mis du temps avant de réagir fortement et Barack Obama a tant de choses à se reprocher, avec sa terrible théorie de la patience stratégique. On a vu ce que cela a produit avec la Corée du nord… On verra bientôt ce que cela va produire avec le traité signé avec l’Iran sur le nucléaire.

Lire la suite

07:22 Publié dans Terrorisme | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

07/09/2017

Que faire des migrants ? 

La récente décision de la Cour européenne de justice a remis cette délicate question au centre des débats : il se trouve quelques pays qui refusent, pour des raisons liées à leur passé historique, d’accueillir des migrants dont les mœurs et la culture sont radicalement différentes des leurs. Or, l’Europe a décidé d’imposer une certaine répartition de ces migrants, même dans des pays qui n’en veulent pas et qui se préparent à user de tous les moyens pour s’affranchir de leurs obligations, légitimes ou non. Il y a un malentendu à la base de tout ce débat : il y a très peu de réfugiés qui justifient du droit d’asile alors que l’immense majorité des migrants le sont pour des raisons économiques.

Lire la suite

10:38 Publié dans Europe, France | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

06/09/2017

L’intelligence artificielle, l’éthique et Vladimir Poutine 

Etrange cocktail que ce mélange, plutôt détonnant, diriez-vous. Toutes les radios, tous les journaux parlent des dangers potentiels que contient un développement incontrôlé de l’intelligence artificielle. Et qui en a parlé publiquement le premier, ou presque ? Poutine devant un amphithéâtre d’étudiants. Le maître du Kremlin a dit que celui qui pourra maîtriser cette intelligence artificielle le premier, sera le vrai maître du monde. Et l’homme s’y entend en matière de domination et de position de puissance. 

Du coup, Poutine a donné le signal d’un débat qui ne fait que commencer. Il montre aussi qu’une nouvelle frontière s’offre à l’humanité pensante et technicienne, un peu comme si on voulait développer des clones ou des êtres qui ne seraient plus humains mais infra-humains, dotés de capacités surhumaines. Mais dépourvus de conscience, ce qui veut dire qu’ils ne sauront pas ce qu’ils font. L’opinion s’en est émue car un grand capitaine d’industrie a repris l’idée et on s’est vite rendu compte que l’horizon de toutes ces nouveautés était absolument infini, incommensurable et qu’il fallait des règles, donc une éthique. Et c’est ce qui m’intéresse, je vais donc m’y arrêter un instant…

Lire la suite

09:52 Publié dans Histoire, Information, Russie, Technologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook