05/05/2017

L'élection présidentielle de dimanche

 

 

L’élection présidentielle de dimanche

 

 

 

On n’avait encore jamais vu cela : plus de 50% des électeurs qui se déclarent prêts à voter pour E. Macron avouent ne le faire qu’en vue de barrer la route à Marine Le Pen. En clair, cela signifie que le futur élu sera très mal élu. Nul ne pourra contester sa légitimité mais il n’aura pas le soutien populaire. Curieusement, les gens qui furent en 2002 confrontés au même choix n’osaient pas exprimer si ouvertement envers Chirac comme ils le feront 15 ans plus tard pour Marcon.

 

 

 

Parfois, je me demande s’il n’eut pas été préférable de reporter l’élection car cette élection a été viciée à la base : l’entreprise de démolition du candidat Fr Fillon a incontestablement ouvert la voie à Macron. Je n’insinue pas qu’il est pour quelque chose dans l’élimination de ce candidat mais il est incontestable que celui lui a profité.

 

 

 

Ces mains anonymes qui se sont permis de monter tout ce dossier contre un candidat ont frustré le peuple française de leur candidat et de leur victoire. Je n’ai jamais vu autant de gens reconnaître qu’ils vont voter presque sous la contrainte, faute de mieux et parce que leur candidat préféré n’est pas au second tour. Le résultat de cette élection s’en trouve faussé.

 

 

 

Une dernière remarque concernant la personnalité et le programme de Marine Le Pen.

 

 

 

Il est assez ahurissant de voir que le monde entier se ligue contre elle, lui prête de noires arrière-pensées qu’elle n’a peut être pas ; tous les grands organes de presse s’en prennent à elle, oubliant qu’elle a obtenu près de 7 millions et demi de voix.

 

 

 

La vraie question qui n’est hélas jamais vraiment posée est la suivante : que devons nous faire de tous ces millions de compatriotes qui ont jeté leur dévolu sur une candidate que nombre de gens vouent aux gémonies ? Oui, devons nous dire que ceux qui ont voté pour elle sont de mauvaise Français ? Cela risque de faire du monde…

 

 

 

En fait, la France est inquiète depuis de nombreuses années. Elle ne fait plus confiance aux partis traditionnelles qui ne l’écoutent qu’à l’heure de leur renouvellement de mandat. Désormais, ce petit jeu est révolu. Mais est ce MLP qui en est responsable ? Non point.

 

 

 

Cette levée de boucliers contre une candidate et un parti politique n’est pas bonne. Qu’un président soit élu démocratiquement, c’est bien, mais dans lec as qui nous occupe, ce ne sera pas le cas. Et c’est bien dommage, car en d’autres temps, il aurait eu toutes ses chances d’être un candidat bien élu.

 

17:57 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Attendons dimanche! :)

Écrit par : Patoucha | 05/05/2017

@M. le Professeur M.-R.H.,

Votre analyse est sage.

Taper sur MLP est justifié mais il ne faudrait pas ni taper sur ni négliger ces 8 millions d électeurs qui ont voté pour elle au 1er tour de la présidentielle. Et pourquoi l ont ils fait ainsi en sachant qu ils sont dans leur majorité des pauvres, des précaires, des petits, des ruraux, des chômeurs, des agriculteurs qui ne cessent pas de se suicider, des familles qui hésitent en fin de mois entre payer leur facture EDF et entre acheter à manger, des retraités qui ont choisi leurs voitures comme domicile faute de pouvoir s "offrir" un petit studio/appartement digne de ce nom et qui dorment sur un matelas gonflable sur la banquette arrière de leur petite Peugeot modèle 1970, des autres retraités qui touchent 1008 euros par mois ou des smicards à 1100 euros/mois et que tous deux sont 200 euros au dessous du seuil de la pauvreté en France qui est déterminé quai-officiellement...

Ce n est pas le futur règne de Macron qui va baisser le nombre de ces pauvres étiquetés faussement comme "pro-MLP" mais bien au contraire, hélas! Ces 8 millions de citoyens français et de ce fait des électeurs iront trouver refuge soit par défaut soit par dépit chez MLP ou Tartempion ou Jean Paul ou Jacques... Ceci ne changerait nullement ni leur souffrance ni la donne...

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 06/05/2017

Cher Professeur,
En fait, dans cette élection détournée et confisquée aux électeurs par la presse et les milieux pensant politiquement correct, j'hésite.
J'hésite entre l'abstention, le vote nul et le vote blanc.
Parce qu'entre l'incompétente portée par le racisme xénophobe et l'antisémitisme et l'escroc porté par le racisme et l'antisémitisme musulman, il n'y a finalement aucun choix possible.

Écrit par : Alain | 06/05/2017

Je suis très triste d apprendre que le commerçant extra-terrestre voire le martien Trump va inaugurer ses voyages extra muros en visitant le proche orient et le Vatican, berceaux symboliques des 3 lieux de cultes monothéistes c à d les 3 pays (Saoudie, Israel et le Vatican). Ces trois ne sont pas encore et ne seront nullement pour demain au point de séparer l Etat de la Religion puisque la Religion doit rester une affaire privée pour soi et la Patrie pour tous.

Écrit par : Charles 05 | 06/05/2017

Les commentaires sont fermés.