19/02/2017

Le phénomène Macron…

 

Le phénomène Macron…

 

Voilà un cas intéressant, à l’intersection de plusieurs domaines : la politique spectacle, l’inspiration messianique, variante religieuse de l’homme providentiel, la médiatisation, et surtout un ingrédient qui n’a pas son pareil, l’absence de programme, un flou savamment entretenu par un homme qui ne se dit ni de droite ni de gauche, mais d’ailleurs, un ailleurs comme dirait Raymond Barre qui ne se trouve nulle part.

 

Mais comme dans toutes les choses qui n’ont pas de contenu, les faits finissent par se venger. Il y a depuis quelque temps un inquiétant tassement des sondages et un début de remontée de François Fillon qui a dit une phrase qui fait la manchette du Figaro, la victoire ! Depuis l’avalanche de révélations sur ses emplois de membres de sa famille, c’est la première fois que le candidat adoubé par des millions de Français parle de victoire. Il a bénéficié des conseils avisés de son ancien patron et a réenclenché une dynamique qui devrait être prometteuse.

 

Et puis il y a une dynamique qui nous échappe, tant elle est mystérieuse mais qui est agissante, comme si, dans les coulisses, un état des choses tirait les ficelles : Marine Le Pen et Emmanuel Macron se combattent férocement et la lutte ne fait que commencer. Nul doute que François Fillon finira par en être le bénéficiaire. Les deux candidats pourraient se neutraliser. Attendons et voyons.

 

Mais revenons sur le cas Macron qui concentre sur lui un flot de critiques mais qui a tout de même, avec rien, absolument rien, bâti, à lui seul, un nouveau canal de communication avec les Français. Cet afflux des Français vers Macron s’explique par un désarroi : le missile anti-Fillon qui a atteint de plein fouet la campagne des Républicains, a pris tout le monde au dépourvu. Les électeurs, frustrés par la justice de leur candidat, ont mis du temps à reprendre leurs esprits, tant l’assaut avait été furieux et savamment mis au point. François Fillon est un ressuscité, nul autre que lui que lui n’aurait survécu à une telle attaque. Laquelle a donné des ailes à Macron qui vient de commettre sa première faute, lourde de conséquences : l’accusation contre la France de crime contre l’humanité en Algérie. C’est absolument inouï, c’est la première fois qu’un candidat à l’élection présidentielle ose porter contre le pays qu’il veut diriger, une telle accusation.

 

Il est évident que E. Macron fera bientôt face à deux défis de taille ; la présentation d’un programme digne de ce nom et la disparition des effets nocifs de cette accusation sur sa campagne.

La politique est un jeu cruel, imprévisible et surprenant. On ne manquera pas de le constater très prochainement.

 

Maurice-Ruben HAYOUN in Tribune de Genève du 19 février 2016

10:54 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Macron est l'archétype du candidat qui utilise le peuple pour assouvir ses ambitions.
Le peuple est pour lui comme une fille qu'il faut séduire pour pour pouvoir ensuite la manipuler contre son gré. Ses déclarations s'adaptent constamment au public qu'il doit séduire. Macron est un maquereau de la politique.

Écrit par : norbert maendly | 19/02/2017

Emmanuel Macron (EM) a baptisé son mouvement En Marche (EM). Ce mouvement est il vraiment En Marche (tout court) ou En Marche Arrière? Malgré que son mouvement est invertebré mais il sied bien aux multi nationales et à leurs Lobbys qui pilulent en France. Pour comprendre son programme, il a dit qu il convoquera qqs experts de ces boîtes sus citées et de ses potes pour prescrire les remèdes nécessaires pour soigner les maladies de la France. Il y aurait de forte crainte que les Remèdes du Dr Macron et de ses potes n aboutiraient à la fin qu à tuer les Malades. Alors à quoi bon cette médecine hautement perfectionnée au 21 ème siècle?.
Pour le moment, sur sa carte de visite d un jeune, bô, intelligent, produit estampillé Rotschild, mais même sur sa carte de visite, rien n y est écrit donc une carte blanche comme celle qui donnera à ses potes une fois il serait le locataire de l Elysée. Cette description d EM (le Leader donc et non pas le mouvement, nuance) n a-t-elle pas une certaine resemblance avec son Papa Spirituel, l actuel locataire de l Elysée,non??

Bien à Emmanuel Macron (EM) a baptisé son mouvement En Marche (EM). Ce mouvement est il vraiment En Marche (tout court) ou En Marche Arrière? Malgré que son mouvement est invertebré mais il sied bien aux multi nationales et à leurs Lobbys qui pilulent en France. Pour comprendre son programme, il a dit qu il convoquera qqs experts de ces boîtes sus citées et de ses potes pour prescrire les remèdes nécessaires pour soigner les maladies de la France. Il y aurait de forte crainte que les Remèdes du Dr Macron et de ses potes n aboutiraient à la fin qu à tuer les Malades. Alors à quoi bon cette médecine hautement perfectionnée au 21 ème siècle?.
Pour le moment, sur sa carte de visite d un jeune, bô, intelligent, produit estampillé Rotschild, mais même sur sa carte de visite, rien n y est écrit donc une carte blanche comme celle qui donnera à ses potes une fois il serait le locataire de l Elysée. Cette description d EM (le Leader donc et non pas le mouvement, nuance) n a-t-elle pas une certaine resemblance avec son Papa Spirituel, l actuel locataire de l Elysée,non??

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/02/2017

@norbert maendly

"...... une fille qu'il faut séduire...."

Pas si grand séducteur LOL, sa femme a 24 ans de plus que lui! 63 ans pour 39 ans.....

Écrit par : Patoucha | 19/02/2017

M. le Professeur,
Je ne comprends pas comme vous pouvez faire passer et publier ce qu un contributeur-collègue a écrit:""Pas si grand séducteur LOL, sa femme a 24 ans de plus que lui! 63 ans pour 39 ans..."".

Et que vient elle faire une telle constatation sur la différence d âge surtout pour l avenir de la France de 70 millions d âmes? Je comprends bien que si c était un Homme mâle de 63 ans qui se marie ou qui fréquente, n importe, avec une Femme de 39 ans, on aurait dit quel bô dragueur, il a une chance ce "salaud" mais si c est l inverse, la Femme est une "femme de joie ou une couguar...

Il faudrait que notre collègue contributeur ne "continue" à faire autant de sabotage/sabordage à la cause qui défend.

Écrit par : Charles 05 | 20/02/2017

@ Patoucha.
Vous avez raison on ne séduit pas le peuple comme on séduit un femme. Il me fait l'effet d'un enfant qui veut montrer à sa maman de quoi il est capable. J'ai peur qu'il ne jette ses jouets s'il n'arrive pas à en faire façon.

Écrit par : norbert maendly | 20/02/2017

Les commentaires sont fermés.