07/02/2017

Danger d’une certaine presse: accuser n’est pas informer

 

Danger   d’une certaine presse: accuser n’est pas informer

 

Loin de nous la moindre idée de limiter la liberté de la presse ou de faire aux journalistes des remontrances, mais une chose est claire : cette affaire, montée en épingle, laissera des traces dans l’histoire politique de la France des années deux mille…

 

Pourquoi ? Parce que pour la première fois et d’une façon encore jamais vue, absolument inouïe, cette presse, de contre-pouvoir, est devenue pouvoir. Désormais, elle se sent en mesure de contrecarrer le choix de millions de Français, un choix exprimé en toute liberté et réitéré quelques jours plus tard.

 

On va croire que je reproche à la presse d’avoir divulgué des choses qui existent ; nullement, je dis simplement qu’elle les a présentées d’une manière très insinuante, au lieu de livrer au public les faits bruts. Un petit exemple de ce qu’il faut bien nommer une manipulation, et appeler un chat un chat : on a présenté les sommes perçues de manière cumulative, ce qui a déchaîné la haine et la rancœur de bon Français qui peinent pour gagner leur vie. Et tout comme eux, je pense comme eux mais ne ressens pas comme eux. Au lieu de présenter des sommes globales, il aurait fallu parler de mensualités, et, dans ce cas, libre à chacun de faire les multiplications nécessaires. On ne présente pas comme un fait brut des sommes étendues sur plusieurs années !

 

La presse s’est elle-même prise à son propre jeu. Dans la tourmente médiatique, elle ne maitrisait plus le cours des choses. Et ce qui est encore plus grave, c’est l’effet d’entraînement. Un exemple : hier sur une grande radio, j’entendais un journaliste, qui n’en est pas à son coup d’essai, dire, qu’il a eu accès aux procès-verbaux des auditions de Monsieur et de Madame Fillon… Comme ça, tout simplement, et qui se faisait de la publicité en disant qu’il y avait de nouvelles révélations, sur un tel ou tel autre personnage impliqué. Tiens, je croyais qu’il existait dans ce beau pays le respect du secret de l’instruction. Et je ne parle pas de la présomption d’innocence.

 

Le rôle joué par une certaine presse n’est pas à son honneur. J’ai le regret de devoir le dire. Mais la presse n’est pas la seule coupable, il y a aussi les partisans du propre camp de M. Fillon qui lui raccommodaient publiquement de s’en aller.  Mais une fois que le candidat est remonté sur son cheval et qu’il repart au front, les mêmes, je dis bien les mêmes, jurent qu’ils le soutiennent et que ce n’est plus du bout des lèvres.

 

Le personnel politique de droite comme de gauche répond aux même critères : soigner la continuité, continuer d’être élu, à tout prix, coûte que coûte. Pourquoi ? Je crois que la philosophie politique est la partie la plus contestable de la philosophie. Regardez même du côté de Hegel, sa philosophie politique a été interprétée par certains comme une justification d’une politique expansionniste en Allemagne. Et on a pu constater les résultats chez Friedrich Meinecke qui a applaudi à l’entrée des troupes nazies en Pologne en 1939.

 

On a l’impression qu’au cours des dernières semaines, tout un pays, la France, avait perdu la tête. Le principal intéressé a reçu un tel choc qu’on comprend qu’il n’ait pas réagi sur le coup. Au fond, aucun pouvoir n’est vraiment pur. Ou, pour redonner la parole à Hegel : Seule la pierre est innocente… Et pourquoi ? Parce qu’elle ne pompe l’air ni ne fait d’ombre à personne.

 

Maurice-Ruben HAYOUN in Tribune de Genève du 7 février 2017

 

10:08 | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook

Commentaires

M. R.-M.H.,
Ce que vous dites est vrai.
La guerre médiatique est rentrée autant violente et meurtrière qu une autre même militaire, financière voire sociétale. Les médias sont les propriétaires de Lobbys, de grands financiers allant de Bouygues du bâtiment et du Téléphone et finissant par Dassault, vendeur d Armes. Le Canard est toujours bien tuyauté par des infos fournies par des Fonctionnaires d Etat" très bien renseignées et précis. Les médias sont devenus des chiens de poche du pouvoir et des grands financiers surtout que l Etat en France et les Gds financiers sont deux frères siamois. Regardez la cabale médiatique contre Fillon, présumé innocent juridiquement-parlant jusqu à la décision de ces instances de le mettre ou pas en examen. Regardons ce que les médias annoncent sur Mossoul en Irak et sur Alep en Syrie:""Mossoul est Libéré et Alep est Tombée!!" bien que l Histoire de ces
deux villes sont quasi identiques...

Écrit par : Charles 05 | 07/02/2017

Regardez comment les Citoyens Français ne comprennent plus rien à la politique ni intérieure ni surtout extérieure de la France et les conséquences de cette dernière sur les attentats terroristes et que ces citoyens sont pris en otage autant par leurs deux derniers Gouvernements successifs(M. Sarkosy puis M. Hollande) que par leurs Médias. Je m explique: ces citoyens ne sont pas informés ni par leurs Gouvenements ni par leurs Big Médias, notre sujet, sur les alliances contre nature tissés par la France avec les Golfistes "Nos Grand Amis les Emirs" nous dit on et qui sont indéniablement les Viviers du Terrorisme chose reconnue même par l idiot du Village!. Voire même que les interventions de la France extra muros en Irak, en Syrie voire même au Mali et au centrAfrique n ont jamais été "autorisées" à être discutées ni par l Assemblée Nationale ni par le Sénat ni que ces Big Médias se seraient intéressés par ces "Affaires" ou peut être qu ils n ont pas osé le faire...

Écrit par : Charles 05 | 08/02/2017

Un homme politique sait très bien ce qui l'attend lorsqu'il s'engage en politique.Depuis la plus haute antiquité l'histoire des hommes est un amoncellement ininterrompu de tricheries tromperies vols CRIMES trahisons qu'on ne compte plus !Mr.HAYOUN v/accordez plus d'importance au langage qu'aux faits.Les faits eux, sont simples et brutaux:FILLION et PENELOPE ont profité de leur situation relationnelle pour créer des emplois à leur unique profit. Leurs salaires,qui les a fixés? sur quels critères? à partir de quoi?(on peut arriver à penser très naturellement - ce qui est le cas -
qu'ils les ont fixés eux-mêmes,selon leur besoin.) Il savait ce qu'il faisait et il sait très bien ce qu'il a fait.Il me semble Mr.HAYOUN que vous oubliez et déplacez la responsabilité de FILLION,pour transposer sur un autre plan la vague d'indignation justifiée qu'elle a provoqué. C'est à moi de tirer les conséquences sur des informations!la vérité est tellement occultée que si une fois,enfin , on la jette sur la place publique sans manières ni hypocrisie , et avec rudesse laissez-là courir elle ne peut s'en prendre qu'aux abus.La façon de le dire importe vraiment peu ,c'est de le dire qui compte le plus et: à temps voulu. Notre Saint FILLION n'a plus son auréole.Vous n'allez pas le plaindre ,non? l'argent il ne le rend pas il le garde! Quant à JUPPE on se demande comment on nous l'a exhibé.Que ces politiciens ne se croient pas tout permis .C'est notre argent qu'ils dilapident il ne leur appartient pas. Mr HAYOUN je ne suis pas du tout d'accord avec votre façon de voir les choses .

Écrit par : bonan | 08/02/2017

En reponse à Charles!
Ce qu'a fait Fillon est légal et est pratique par la très grande majorité des parlementaires, sénateurs et autres. Ce qu'il faut contester avant tout c'est le principe qui permet que cela se fasse en toute légalité, ou alors, si on veut que Fillon se désiste, il faudra demander à tous les parlementaires et sénateurs de démissionner de leurs postes pour abus de biens sociaux.
Je crois que l'arbre du Pénélope gate a aveugle les francais qui ont perdu toute notion des enjeux de cette élection. Ou bien le programme de Fillon permet de réveiller et de sauver la France et alors cet episode, regrettable peut être, mais pas illégal, devrait passer au centième rang. Ou bien vous préférez sanctionner la France entière pour un détail sans communes mesures avec les enjeux, et la France continuera a accumuler des déficits abissaux, un chômage de masse, et un appauvrissement généralisé. Car il faut savoir que lorsque la démographie croit plus vite que le PIB c'est chaque francais qui s'appauvrit, et les plus démunis plus que les autres. Fillon est le seul à dire la vérité aux Français, il faut lui donner sa chance, sinon on aura Hamon qui va creuser encore plus les deficits, le chômage.... ou bien Le Pen et je n'ai pas besoin de vous dire la suite!
Francais réveillez vous, nous avons changé de monde

Écrit par : Ouanounou | 08/02/2017

En reponse à Bonan
Ce qu'a fait Fillon est légal et est pratique par la très grande majorité des parlementaires, sénateurs et autres. Ce qu'il faut contester avant tout c'est le principe qui permet que cela se fasse en toute légalité, ou alors, si on veut que Fillon se désiste, il faudra demander à tous les parlementaires et sénateurs de démissionner de leurs postes pour abus de biens sociaux.
Je crois que l'arbre du Pénélope gate a aveugle les francais qui ont perdu toute notion des enjeux de cette élection. Ou bien le programme de Fillon permet de réveiller et de sauver la France et alors cet episode, regrettable peut être, mais pas illégal, devrait passer au centième rang. Ou bien vous préférez sanctionner la France entière pour un détail sans communes mesures avec les enjeux, et la France continuera a accumuler des déficits abissaux, un chômage de masse, et un appauvrissement généralisé. Car il faut savoir que lorsque la démographie croit plus vite que le PIB c'est chaque francais qui s'appauvrit, et les plus démunis plus que les autres. Fillon est le seul à dire la vérité aux Français, il faut lui donner sa chance, sinon on aura Hamon qui va creuser encore plus les deficits, le chômage.... ou bien Le Pen et je n'ai pas besoin de vous dire la suite!
Francais réveillez vous, nous avons changé de monde

Écrit par : Ouanounou | 08/02/2017

C'est notre argent qu'ils (Mme et M. Fillon) dilapident il ne leur appartient pas. C est tout à fait vrai cela sauf 3-4 bémols:

--Les Députés et les Sénateurs font les lois et les Règles autant pour le "peuple" (ou la Populace) que pour eux mêmes inclus leurs assistants parlementaires. Pour eux mêmes, leurs lois sont très permissives et incitatives à la magouille.

--Les députés reçoivent une enveloppe avec une somme fixée par leurs lois et libres à chaque député de disposer de la distribution du fric dedans comme bon lui semble. (C est la loi ou la Règle!) .

--Il y a 114 députés qui sont dans la même situation que M. Fillon, donc à ce jour il reste 113 cas (sans M. Fillon donc ) qui sont identiques au cas de M. Fillon. On aimerait bien que le Canard ne se substitue pas aux magistrats mais qu il dévoile les 113 autres cas.

--Idem que le Canard, entre autres, veuille bien nous dévoiler pourquoi l Usine Peugeot d Aulnay sous bois avait coulé. De même, comment Qatar Airways a supplanté Air France (AF) avec l accord de M. Hollande pour servir le Golf-Sud de la France (A/R) au lieu d AF?. De même, pourquoi M. Sarkosy est allé massacrer un demi million de Libyens et faire la peau à la Libye.? Et in fine, comment M. Hollande a accepté que M. Fabius puisse chanter des louanges et qu il avait salué fin 2012 "Al Nosra, branche d Al Qayda de ben Laden, Al Nosra qui fait du bon boulot en Syrie".....Liste non exhaustive..

Libre à M. R.-R.H. de publier mon texte ou pas.

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 08/02/2017

@Ouanounou,
Votre réponse est elle aussi à moi (Charles 05)? Si c est le cas, il faut relire mon texte car le vôtre n est pas très loin du mien,je pense. J ajoute que cette classe politique en générale est, hélas, pourrie. Il ne reste plus qu à engager DSK comme directeur d une école Nationale d éducation des jeunes filles ayant des moeurs en pente descendante et qu on offre aussi une autre Légion d Honneur à un autre Emir Saoudien, légion commandée dans le passé par internet voire achetée par cet ancien acquéreur...
Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 09/02/2017

@Ouanounou,
Ayez le courage quand votre temps le permette de me répondre sinon tant pis!

Écrit par : Charles 05 | 09/02/2017

Les commentaires sont fermés.