24/12/2016

Obama a finalement mis sa menace à exécution...

 Barack Obama a finalement mis sa menace à exécution...

 

Obama a probablement commis le geste de trop. Il a certainement sous estimé la capacité de nuisance de Netanyahou et des Juifs des USA en n'opposant pas son veto lors du vote du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant les actes d'Israël en Cisjordanie. Même le président Donald Trump ne cache plus son dissentiment .

Mais pourquoi donc, à la veille de son départ, Obama a t il commis pareille action? Certains veulent déceler dans ce chant du cygne un dernier acte de vengeance. Il ne s'entendait pas très bien avec Netanyahou et il l'a fait savoir. Mais ce qui frappe le plus, c'est qu'il a poursuivi cet homme de sa haine et de sa vindicte. Il aurait pu partir tranquillement; alors que là il laisse derrière lui des faits accomplis que certains seraient tentés de lui faire payer très cher.

Déjà le gouvernement israélien va tout faire pour réduire l'impact de cette résolution dont les Palestiniens vont se prévaloir pour citer l'Etat d'Israël devant des juridictions internationales. Pour Netanyahou cela sera pire: il redoute que cela fortifie les boycotts et le terrorisme.

Que faut il en penser? On peut comprendre que l'ONU vote dans ce sens mais on ne comprend pas que les USA n'aient pas utilisé leur veto. Est ce la fin des relations privilégiées entre Israël et les USA? Non point, car le nouveau président assure que les choses vont changer, en d'autres termes que Obama ne sera plus qu'un souvenir désagréable dans le cadre des relations entre les deux pays.

Certains avancent qu'Obama a voulu se ménager une petite auprès des états arabes, notamment les riches pétromonarchies du Golfe. En fait, il est encore relativement jeune et il lui faudra trouver de riches employeurs pour maintenir son niveau de vie.

Au fond, je n'en sais rien. Mais je regrette vraiment que Obama ait pu commettre un tel acte quinuit gravement ux bonnes relations entre deux alliés stratégiques au Proche Orient.

13:51 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Qbama est un allié objectif des islamistes déguisé en Président des Etats-Unis qui a été élu juste pour qu'on ne puisse plus dire qu'un noir ne peut être président des U.S.A.

Écrit par : norbert maendly | 24/12/2016

Ce n est pas seulement Obama qui soutient les Terroristes dont Al Nosra/Al Qayda voire Daech. Al Nosra est le protégé des USA en Syrie à tout prix et coûte que coûte. Bush junior l était aussi (Irak) et Clinton Bill de même.

Dans ces affaires, ceux ne sont pas les Présidents seuls qui commandent (on n est pas en France quand même!) mais il y a certes les éternelles FBI & CIA qui ont un rôle en ligne de continuité n importe est le Président élu. Ne pas oublier que les grandes Multi nationales qui sont des Etats dans l Etat USA ne se résignent pas à ne pas continuer les guerres à l étranger et pour elles, quand la Guerre va, tout va ( alors qu on dit à Genève, toute proportion gardée:Quand le bâtiment va, tout va...)

Faire porter à Obama seul ce poids est un peu boiteux et de mauvaise foi.
Entre Bush et Clinton et Obama, le dernier était le plus Honnête et néanmopins il avait adopté une antienne: Peace and Business ( mais ceux sont les autres qui paient les pots cassés, Otan bras armé des USA, la France vassalisée à Washington, et les idiots utiles saoudi-qataris qui paient et soutiennent les Islamistes autant Hard que modérés(c est du kif kif) qui sont des assassins à obsolescence programmée.

Il y aurait la mer et l océan à boire entre la coalition anti-Daech (anti-? vraiment, pas sûr!) chapeautée par les USA et la déclaration d un ministre israelien de passage récemment aux USA(sauf erreur) qui a dit:""Donnez nous si vous le voulez bien 2 jours pour en finir avec Daech..."".

Bonnes Fêtes de Noël à ceux qui les célèbrent.

Écrit par : Charles 05 | 24/12/2016

Ben, M. Hayoun, Cela fait des mois que nous sommes avertis de cette traitrise du roitelet Obama, le soutien des Frères Musulmans dont le frère est le trésorier, qui en réserve d'autres....

Mais, pour tout vous dire, sachez que des "résolutions" de CET ONU, je m'en tape! Son heure viendra tout comme celle de l'UE.

Avi Dichter commente l’aveu de Ban Ki-moon
Shraga Blum - Déc 18, 2016

Le président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense Avi Dichter a commenté les aveux un peu tardifs du secrétaire-général de l’ONU sur la partialité de cette institution contre Israël.

http://www.lphinfo.com/avi-dichter-commente-laveu-de-ban-ki-moon/
ONU: aveu tardif de Ban Ki-moon
Le secrétaire-général de l’ONU Ban Ki-moon, qui achève son mandat, a prononcé un discours devant le Conseil de sécurité résumant ses dix années passées à la tête de l’institution. Il a notamment évoqué l’attitude de l’ONU face à Israël: « Tout au long de ces dix années je ne me suis jamais résigné à l’attitude partiale des institutions de l’ONU contre Israël. Cette attitude a nui aux capacités de notre organisation à remplir son rôle ». Ban Ki-moon a mentionné le nombre impressionnant de résolutions anti-israéliennes, des rapports rendus et des débats dirigés contre Israël.

Cet aveu vient bien tard, d’autant plus que Ban Ki-moon lui-même possède un impressionnant palmarès déclarations unilatérales, tendancieuses et injustes contre la politique du gouvernement israélien.

Photo Abed Rahim Khatib / Flash 90

http://www.lphinfo.com/onu-aveu-tardif-de-ban-ki-moon/
Voir aussi les les 50 derniers articles et les articles sur Israël
---
« L’ONU est manipulée et fait office de tribune politique contre Israël ». (Hillel Neuer, directeur exécutif d’UN Watch)

Sur le site d’UN Watch on apprend qu’en 2013, après qu’eurent été votées dans la même journée 9 résolutions contre Israël, un interprète qui ignorait que son micro était allumé déclara : « Je pense que lorsque vous avez … un total de dix résolutions au sujet d’Israël et de la Palestine il doit y avoir quelque chose, « c’est un peu trop, non ? » Je veux dire, je sais que… Il y a d’autres situations vraiment mauvaises (carrément merdiques), mais personne ne parle de celles-là.» Enfin, quelqu’un a osé énoncer une vérité!

Tout le monde le sait, les résolutions à l’encontre de l’État juif, que ce soit celles de l’UE, de l’Unesco, de l’ONU, ou de toute autre entité qui en dépend, ne se comptent plus. Tout, absolument tout, est sujet à résolution.

On demande à Israël de prendre des mesures : DES MESURES pour intégrer les citoyens arabes; des mesures pour faciliter la vie des citoyens de la prison à ciel ouvert qu’est Gaza, des mesures pour mettre un terme à la colonisation; des mesures pour traiter avec respect les détenus « palestiniens »; quand ce ne sont pas des mesures qui nuiront à sa sécurité laquelle n’intéresse personne.

Même l’Amérique d’Obama n’a pas voulu être en reste et le 23 juillet la Cour d’Appel de Columbia a déclaré que les citoyens américains nés à Jérusalem ne sont pas nés … en Israël!

Jusque là Israël s’est contenté de subir sans se défendre. Et chaque fois qu’il a eu le malheur de réagir, on a assisté à une levée de boucliers de la part des médias toujours très prompts à condamner l’État juif. Sans doute espérait-on, en faisant ainsi pression sur Israël, le contraindre à négocier avec Abbas. Mais un moment donné « Trop, c’est trop! »

Alors, Israël réalise qu’il doit réagir et prendre des mesures. Et le plus tôt sera le mieux. Tant qu’à être l’objet de condamnations, autant que cela en vaille la peine.

2016 est l’année où Israël a enfin décidé, semble-t-il, de ne plus se préoccuper des réactions de la communauté internationale et de privilégier ses propres intérêts. La Résolution de l’Unesco niant tout lien entre les Juifs et le Mont du Temple a sans doute incité Israël à agir et certaines des mesures qu’il a prises en ont fait sourciller plus d’un. 2016 a vu se succéder un certain nombre de décisions, de lois ou de projets de lois qui ne peuvent que déplaire à la communauté internationale, aux « Palestiniens » et à leurs supporters.

http://www.nuitdorient.com/n24147.htm
---
«Antisémite», «coup de couteau dans le dos», «trahison finale» de Barack Obama : vives réactions chez les Républicains à la résolution de l’ONU anti-israélienne Déc 25, 2016

L’ancien ambassadeur américain à l’ONU, John Bolton, fustige l’administration Obama pour « avoir poignardé Israël dans le dos« .
Bolton considère qu’Obama a violé près de 50 ans de politique américaine sur le Moyen-Orient. «Ce fut un coup de poignard dans le dos contre les Israéliens», a déclaré Bolton.

« La résolution porte atteinte à la sécurité d’Israël d’une manière profonde», a déclaré Bolton. «Les conséquences négatives se feront sentir pendant de nombreuses années ».

Bolton a conseillé au futur président Donald Trump d’essayer de faire abroger cette résolution, et s’il ny arrivait pas il devait couper le financement des Etats Unis à l’ONU :

« Il y a deux aspects de la puissance américaine qui sont vraiment respectés à l’ONU. L’un est notre pouvoir de veto qui n’a pas été utilisé aujourd’hui, l’autre est notre argent »

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël News
---
http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/lonu-machine-a-broyer-les-peuples-europeens,300391
-
Ban Ki-moon fait «téchouva» – où la dernière hypocrisie du Secrétaire général de l’ONU
-
http://www.dreuz.info/2016/12/22/ban-ki-moon-fait-techouva-ou-la-derniere-hypocrisie-du-secretaire-general-de-lonu/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Écrit par : Patoucha | 26/12/2016

Le sénateur Ted Cruz veut interrompre le financement américain à l’ONU

26 décembre 2016

Le sénateur américain Ted Cruz a indiqué dans un tweet qu’une forte majorité se dégageait au congrès et pas seulement au sein de son parti (républicain) pour que les Etats-Unis interrompent son financement aux nations-Unies jusqu’à ce que la résolution anti-israélienne de vendredi soir dernier soit abrogée.
---------

Une décision déjà pensée par Israël!

Écrit par : Patoucha | 27/12/2016

L ONU n est pas à son premier sale-coup!

ça serait bien que les USA interrompent le financement de l ONU pour éviter aussi d être le lieu de montrer des fioles de 15 ml de liquide limpide nommé ADM d Irak c à d des Armes de Destruction Massive alors qu il n en était rien (ni de la complicité présumée non plus de "Saddam" à l égard d Al Qayda). Malgré cela que c est ainsi que l Irak a été effacée et rendue en cendres, hélas. Même Collin Powell qui avait présenté cette fiole en main propre a quitté la politique après coup en déclarant qu il s est fait avoir lamentablement par les services secrets CIA/FBI et qu ils l ont pris pour un imbécile.

De Gaulle disait de l ONU, "c est quoi ce gros machin".

Gros machin rendu et transformé en arrière basse cour des USA/Otan car quand la Russie émette un véto (pour la Syrie par exemple) on la critique à mort avec cet "affreux criminel de poutine" et de ce fait on voulait, la France en tête et même les USA, abolir le droit de veto et de ne plus jamais se contenter que par le oui ou l abstention. Aujourd hui, on reproche aux USA d être abstenus de voter et de ne pas émettre un véto (émettre ou ne pas émettre un véto est un principe qui se pose sans juger s il est fait à tort ou à raison ce qui n est pas le sujet ici).

Bien à Vous.Bonnes Fêtes de Noël et du Nouvel An à ceux qui les célèbrent.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 27/12/2016

Les commentaires sont fermés.