08/10/2016

Poutine osera t il envahir les républiques baltes?

Tension croisssante entre Moscou et Washington: Poutine osera t il envahir les républiques baltes?

La question est loin d’être saugrenue. Après l’inaction des Occidentaux lors de l’annexion de la Crimée, Poutine n’a pas été découragée dans sa volonté de rétablir la grandeur passée de la Russie. Il a dit partout que le jour le plus triste de sa vie fut la chute de l’URSS et ajouté qu’il regrettait amèrement la politique suivie par Gorbatchev.

Depuis lors, la tension est allée croissant entre les USA et la Russie au point que le secrétaire d’Etat US a accusé publiquement Moscou de crimes de guerre en Syrie. Depuis ces graves accusations, Moscou et son allié syrien continuent de bombarder la ville d’Alep où quelques centaines de djihadistes sont encore retranchés. Mais pas pour longtemps car les plans des Russes et de Bachar sont clairs : il faut reprendre la ville, battre à plate couture les rebelles, qu’ils sont d’opposition modérée ou de Daesh car c’est la seule manière de réimplanter la Russie au Proche Orient et d’étouffer dans l’œuf des velléités islamistes dans les secteurs musulmans de la fédération de Russie.

N’oublons pas l’Ukraine où Poutine refuse obstinément d’appliquer les accords de Minsk. On déplore des centaines et des centaines de mort dans une guerre qui ne dit pas son vrai nom. C’est pourquoi, dans toute l’Europe de l’est on observe les faits et gestes de Poutine avec une inquiétude à peine dissimulée. Le pays qui se sent menacé et qui se réarme est évidemment la Pologne qui a subi un demi siècle durant la botte soviétique. Mais la Mologne compte plusieurs dizaines de millions d’habitants, ce qui n’est pas le cas des républiques baltes dont l’adhésion à l’OTAN mécontente gravement Moscou laquelle serait capable d’y fomenter des troubles, voire des menées séparatistes.

D’autres agissements russes à Moscou même suscitent bien des inquiétudes de la part des USA : des diplomates US ont été drogués dans un bar. Le troisième secrétaire de l’Ambassade a été victime d’une agression commise par un policier à deux pas de son ambassade. D’autres diplomates retrouvent leur domicile avec la télévision allumée, des choses dérangées alors qu’ils avaient tout laissé en ordre en quittant l’appartement. Ce harcèlement semble systématique et même les protestations au plus haut niveau n’y ont pas mis bon ordre.

Même à l’ONU la Russie va opposer son véto à la résolution française ; le ministre français a fait preuve de naïveté lorsque son homologue Lavrov a répondu qu’on allait travailler sur la résolution… Résultat : les Russes ont produit une contre résolution où il n’est fait aucune mention des bombardements. Coup d’épée dans l’eau de la diplomatie française laquelle a tenté de revenir dans le jeu… Avec le succès qu’on l’on sait.

Que ferons nous si les Russes s’en prenaient aux Etats baltes ? Je rappelle que Pour-tine a renforcé la défense anti-aérienne de sa base à Tartous…

11:08 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

Vous avez peut-être raison.
Mais essayons de nous mettre à la place de Poutine.
La Russie est entourée de bases de l'OTAN (la Pologne avait dit qu'elle n'en accepterait pas et hop elle a consenti) et la dernière frontière non couverte était l'Ukraine dont l'ex président clamait haut et fort qu'il accueillerait l'OTAN. Et bien plus, Sébastopol en Crimée est la base navale russe en mer noire.
Il faudrait être fou pour accepter cela d'autant plus que si les USA élisent un fou de guerre (comme Trump par exemple), la Russie serait à la merci de l'OTAN et donc des USA.
Poutine a donc annexé la Crimée et refuse que les dirigeants actuels de l'Ukraine (des nazis en puissance d'ailleurs) s'opposent au ralliement du Donbass.
Logique !
Par contre si les USA continuent leurs manœuvres via l'OTAN il est possible que Poutine aille plus loin. Ce qui vous donnerait raison, mais pas pour les raisons que vous invoquez (la Grande Russie) mais pour désenclaver la Russie de l'étau de l'OTAN.

Écrit par : Lambert | 08/10/2016

@Lambert,
J aime bien votre commentaire.
J aimerais bien aussi voir la réaction des USA si Poutine (Poutine et non pas pour-tine comme l éditeur de ce blog l avait écrit) mettrait quelques armes nucléaires à la frontière américaine comme ces derniers l ont fait à la frontière de la Russie.
Regardez cette sympathique vidéo sur Poutine et les armes de l Otan à sa frontière :
https://www.google.ch/search?q=fou+rire+de+poutine&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b-ab&gfe_rd=cr&ei=fFL5V7yKHeaX8QfYornYBw

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 08/10/2016

L'OTAN est le roi de la provocation et quand sa victime se rebiffe il invoque la légitime défense. La perfidie américaine associée à la servilité européenne n'augure rien de bon.

Écrit par : norbert maendly | 08/10/2016

Maurice-Ruben Hayoun osera-t-il se taire plutôt qu'écrire des âneries?

Écrit par : Machin | 10/10/2016

Les commentaires sont fermés.