08/09/2016

Au Proche Orient Poutine détrône Obama

Au Proche Orient Obama détrôné par Poutine

 

C'était largement prévisible: L'incompétence et l'ataraxie d'Obama ne pouvaient que stimuler l'appétit et l'énergie de Poutine qui, non content de s'être imposé en Syrie, se mêle désormais de rapprocher Israéliens et Palestiniens. Et tout porte à croire qu'il ne s'arrêtera pas là. Il pourrait aussi, par exemple, introduire des négociations secrètes entre Israël et son protégé syrien, Bachar, ce que Obama, entièrement discrédité, n'aurait jamais pu faire. Je me demande encore comment les Américains n'ont pu élire un tel personnage qui a tours dévié de sa ligne initiale.

Prenons le cas syrien, le plus emblématique: il n'est jamais allé jusqu'au bout et il a envoyé des troupes au compte goutte. Au fur et à mesure qu'il voyait que Poutine jetait toutes ses forces dans la bataille, il réagissait au lieu d'agir, comme l'aurait fait tout autre président US...

Il y a aussi l'exemple iranien où Obama a tranché à l'encontre de tous ses fidèles alliés du Proche Orient, Israël, l'Arabie et les régimes sunnites dits modérés.

Et il y aussi le lâchage de Moubarak en Egypte que les alliés arabes locaux n'ont pas oublié et n'oublierons jamais. Cette attitude préfigurait aux yeux de certains ce qui risquait de leur arriver en cas de crise grave.

Ils savaient avec certitude que l'allié US n'était guère fiable en cas de coup dur.

Donald Trump a bien des défauts mais avec lui au moins on sait où on va

09:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Vous avez raison avec la franchise de Poutin et Trump on sait ce qu'ils pensent et on en a marre des gauchos-manipulateurs-dans le deni-anarchistes-menteurs ...

Écrit par : Sylvie RG | 09/09/2016

Les commentaires sont fermés.