05/09/2016

La cuisante défaire électorale de Madame Merkel: les réfugiés

La cuisante défaite électorale d'Angela Merkel...

C'était prévisible, la chancelière a fait violence au peuple allemand, pensant savoir mieux que quiconque où était était son bonheur et la bonne voie à suivre. La cinglante réponse des électeurs ne s'est pas fait attendre: elle passe en troisième position, après la SPG et surtout après l'Alternative für Deutschland.

On a dit et répété que Merkel son,geait surtout à combler le déficit des naissances dans son pays, menacé de marasme économique et financier puisque la dénatalité avance à grands pas. Merkel a cru trouver la panacée en accueillant ce million de réfugiés, vrais et faux, ouvrant largement lmes frontières, oubliant que par là même, elle mettait en danger l'Union Européenne dans son ensemble.

Elle s'est même arrogé le droit d'aller négocier avec M. Erdogan dont chacun connait la nature enflammée et imprévisible. Or, les Allemands n'aiment justement pas cette Unberechenbarkeit, cette impétuosité qui est intrinsèquement incompatible avec leur essence profonde. Et pourtant, elle a passé outre.

Les résultats ne sont pas fait attendre. Das blib nicht lange aus. Elle a eu la monnaie de sa pièce. Les dirigeants de son parti ne vont pas le lui pardonner. Quant à ses alliés du SPD au gouvernement, ils en tireront un grand bénéfice. Mais le plis grave est à venir: Merkel fera perdre les élections législatives et donc le pouvoir à ses amis.

C'est vraiment dommage car cette dame a un fort potnetiel (hochkarätig), elle l'a dilapidé sottement. Attendons de voir, mais c'est tout vu.

09:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.