25/05/2016

Seul comme Manuel Valls…

Seul comme Manuel Valls…

La situation est étrange. On se demande où sont les membres les plus importants du gouvernement. Madame Royal est à l’étranger et ne veut pas se prononcer sur les blocages et les grèves. E. Macron donne des interviews aux journaux avec des déclarations étranges. François Hollande est reçu par France-Culture. Seul, Manuel Valls, depuis Israël, s’évertue à rassurer : non, non, pas de pénurie, pas de risque, etc…

Or c’est le seul homme en France à dire qu’il n y a pas de pénurie ; la France est de plus en plus paralysée et le Premier Ministre s’échine à dire que la situation n’est pas grave. Or, tout se met en grève…

Des questions se posent : quelle est la stratégie à l’œuvre ? Que pense faire le président de la République ? Va t il laisser Valls s’empêtrer et ensuite le renvoyer ? Mais qui nommer à sa place ? Macron, c’est exclu, peut-être Cazeneuve. Mais en a t il la carrure ?

Voit on un nouveau gouvernement à moins d’un an de l’élection présidentielle ? Il est évident que l’exécutif, au sommet de l’Etat, a une stratégie. Selon certains commentateurs, il y a trois hommes liés par leurs fonctions mais séparés par leur ambition. Fr Hollande envisage de se représenter, même si certains le lui déconseillent froidement. En effet, si l’on en croit les sondages, aucun ne le place au second tour. Restent le ministre de l’économie et le Premier Ministre. Si Fr. Hollande renonce, qui va se présenter ? Ce sera un rude duel.

Macron, nous dit on, s’y prépare, mais que fera Valls ? Si ce scénario devait se confirmer, la gauche aura déjà perdu l’élection.

Je ne vois pas comment la France sortira de cette crise sans graves conséquences. Il ne faut dire que le pays a déjà connu des crises de ce genre ; c’est faux, celle-ci est unique et radicalement nouvelle. La CGT joue sa survie, elle jette toutes ses forces dans la bataille. Fr. Hollande observe : laissera t il Valls s’empêtrer ou au contraire le soutiendra t il, autrement que du boute des lèvres.
Mais qui disait déjà qu’il n’existe pas d’amitié en politique ?

08:37 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.