04/04/2016

La nébuleuse terroriste qui s’étend sur toute l’Europe…

 

La nébuleuse terroriste qui s’étend sur toute l’Europe…

Les terribles attentats de Bruxelles semblent avoir eu un effet à la fois cathartique et déclenchant sur l’ensemble de la nébuleuse terroriste. On a l’impression qu’on vient enfin de donner un grand coup de pied dans la fourmilière et que toutes les métastases existant aussi bien Espagne, en Italie, en Angleterre qu’ en France, ont été identifiées. C’est peut-être même ce sentiment de désarroi qui explique l’attentat de Bruxelles, si l’on en croit le testament de certains assassins. Ils se sont sentis acculés, traqués et ont compris que leur neutralisation n’était plus qu’une question de jours. Alors, ils sont passés à l’action et leur réseau a fini par être anéanti. Pourquoi avoir tant attendu avant de faire le m ménage ? C’est la question qui risque de créer bien des remous dans un avenir très proche. J’avais été l’un des premiers à attirer l’attention sur ce point très controversé : mais pourquoi donc ce sinistre quartier de Bruxelles, devenu un véritable islamistan, a t il pu servir de base aux terroristes ? Désormais, la question est ouvertement posée et ce n’est pas un hasard si deux ministres belges concernés ont spontanément remis leur démission qui fut, pour l’instant, refusée. Nous ne sommes pas en train de porter des accusations ; il est simplement question de souligner que les attentats de Paris et ceux de Bruxelles ont été le fait d’un même réseau, d’une même équipe, avec les mêmes méthodes, les mêmes moyens.

La nébuleuse terroriste, écrivons nous dans le titre de ce papier : en effet, même si l’Etat Islamique est en train de s’effondrer (et ces dernières vingt-quatre heures montrent que le compte à rebours a vraiment commencé) il dispose encore de multiples réseaux dormants dans tous les pays d’Europe. Et, ne l’oublions pas, il y a la Libye où ses hommes prennent pied et à partir de ce pays l’EI pourra menacer les pays du sud de l’Europe.

Nous espérons que les USA et l’UE ne laisseront pas les terroristes s’installer durablement en Libye avant de tenter de les en déloger. Ce ne sera que plus difficile. Mais en clair, même si l’EI disparaissait –et c’est bien ce qui est en train de se produire- il aura une capacité de susciter des attentats un peu partout dans notre continent.

L’un des responsables belges de l’antiterrorisme a dit que l’extinction totale de toutes ces cellules dormantes prendrait des décennies. Et il a hélas raison. On a trop attendu.  La Belgique a trop tardé à réagir. Aujourd’hui, tout le monde s’est engouffré dans la brèche. Je l’avais écrit parmi les premiers. Mais aujourd’hui, les médias les plus importants ne se gênent plus pour le dire. Certes, il ne faut pas accabler nos amis belges, il faut respecter la période de deuil. Mais il faut aussi appeler un chat un chat. Comment avoir laissé Molenbeek se transformer en place forte des terroristes ? Je n’oublie pas que c’est de Belgique que sont venus les terroristes qui ont fait 130 morts à Paris en novembre de l’année dernière.

Puisse l’Europe sortir renforcée de cette terrible épreuve.

 

16:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.