16/03/2016

Que va devenir le cardinal Barbarin ?

Que va devenir le cardinal Barbarin ?

En conceptualisant cet éditorial dans mon esprit, un parallélisme m’est subrepticement venu à l’esprit. On sait que comparaison n’est pas raison. Mais tout de même : une malédiction poursuivrait elle les plus hauts responsables religieux du pays ? Car, bien que ce soit pour des raisons radicalement différentes, l’ancien grand rabbin de France a dû lui aussi quitter son poste. C’est curieux comme rapprochemen…

Même si cela fait de la peine, même si le cardinal est un homme de valeur, ce qui lui est reproché est grave et ne laisse pas indifférent. Même le Premier Ministre y est allé de son couplet, invitant ce prince de l’église à prendre toutes ses responsabilités, c’est très clair, il lui demande de partir. Le plus triste, c’est que c’est ce qui va arriver : déjà les plaintes se multiplient et je suis très peiné de voir cet homme, victime de sa bonté, devenir la cible d’attaques. Mais il faut aussi penser aux victimes qui ont souffert et subissent encore ce traumatisme de l’enfance.

Je crois que l’écrasante majorité des prêtres catholiques, astreints au célibat et à la chasteté, sont des êtres bons, honnêtes et dévoués à leur église, mais une seule brebis galeuse suffit à compromettre tout un groupe, toute une corporation.

Le cardinal Barbarin va hélas devoir partir car le vent de protestations va sen s’amplifiant. Qu’a t il fait ? On lui reproche de ne pas avoir sévi plus énergiquement. Et il faut bien reconnaître que ce phénomène de pédophilie était traitée avec une inexcusable mansuétude jusqu’ici. Désormais ce n’est plus le cas.

17:25 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.