20/01/2016

De certaines retombées positives liées à la chute du prix du baril de pétrole

 

De certaines retombées positives liées à la chute du prix du baril de pétrole

Le monde entier applaudit des deux mains, sauf, évidemment, les producteurs de pétrole qui voient leurs rentrées fondre comme neige au soleil. Les pays consommateurs, et nous le sommes tous, ne s’ay attendaient pas : comparez donc ! Il y a un peu plus d’un an et demi, le prix du baril dépassait les 100 dollars et certaines agences de notation avançaient que le baril atteindrait un jour le double ! Un véritable cauchemar qui ne s’est finalement pas concrétisé.

Les spécialistes qui ne font que se tromper selon les règles, comme tous les experts , nous expliquent aujourd’hui que la crise, le ralentissement de la croissance et certains changements politiques (comme la guerre au Yémen, en Syrie et en Irak) sans oublier la rivalité Iran / Arabie Saoudite ont orienté les prix vers la baisse. L’Arabie voudrait aussi démolir la compétitivité du gaz de schiste afin de décourager les Américains qui l’exploitent massivement. Et puis il y a l’arrivée du pétrole iranien sur le marché et l’Arabie qui veut à tout prix freiner l’expansion de son puissant rival. Tout ceci a contribué à créer une situation que personne n’avait vraiment prévue.

Les conséquences les plus inattendues sont les déficits des pays producteurs qui étaient assis sur un tas d’or, leur permettant d’acheter les perles de l’industrie occidentale, des équipes de football, de débaucher les meilleurs entraîneurs et de vivre comme des nababs. L’Algérie, l’Arabie saoudite, les Emirats, le Qatar et toutes ces monarchies pétrolières vivant selon les valeurs d’un autre âge sont désormais contraints de réduire considérablement la voilure. Et les Occidentaux ne sont plus réduits à se traîner à leurs pieds et à fermer les yeux sur leurs violations répétées des droits de l’homme.

On a tout permis à ces monarchies du Golfe : on a changé pour elles certaines lois, elles ont acheté les meilleurs établissements des capitales européennes, on leur a vendu des armes super sophistiquées dont on se demande ce qu’elles vont bien en faire, surtout en cas d’instabilité du régime en place, rien ne prouve qu’elles ne tomberont pas en de très mauvaises mains : souvenons nous des armes françaises vendues à la Libye et qui ont servi ensuite contre les soldats français !

Ces pays ne pourront donc plus peser lourdement sur les décisions de l’UE ni sur celles des Etats pris isolément. Prenons l’exemple de la France : elle n’ose rien dire à l’Arabie au motif que celle-ci a acheté des avions de chasse, qu’elle finance les mistral et les avions commandés par l’Egypte… Bref, la vente d ‘armes a largement éclipsé la défense des valeurs qui gisent au fondement de notre civilisation et que ces gens ignorent, eux qui décapitent moins de cinquante hommes en une seule journée… La baisse du pouvoir d’achat de ces pays s’accompagnera d’une baisse sensible de leur influence.

Les diplomates de l’ONU se sont longtemps demandé pour quelle raison la France s’entêtait à réclamer le départ de Bachar avant toute chose… La raison en était que les Saoudiens et quelques autres régimes de la région l’exigeaient comme préalable… Certes, Bachar n’est pas un saint mais il a réussi, cyniquement, à se rendre incontournable, alors qu’il à sur la conscience la mort violente de centaines de milliers d’hommes, sans compter les millions de personnes déplacées…

Et lorsqu’on prouvera que certains de ces pays financent le terrorisme, il sera plus facile de les accuser devant les juridictions internationales et de faire condamner leurs dirigeants.

C’est là la retombée la plus positive de la chute du prix des hydrocarbures. L’Europe et le monde civilisé retrouveront leur pleine autonomie, on ne fréquentera plus des tyrans sanguinaires, comme on l’a fait jusqu’ici depuis de longues années… On ne couvrira plus leurs crimes abjects. Et surtout, on redeviendra fier de son pays puisqu’il défendra une certain morale et surtout les droits de l’homme…

N’oublions jamais cette phrase de Lénine, déjà citée maintes fois ici même : vous verrez les capitalistes finiront nous vendre même la corde pour les pendre…

Terrible prédiction.

10:22 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Dans ces histoires de pétrodollars, bonne nouvelle 2016 en attendant pour ce peuple, que l'Iran reprenne la main sur ses sols

même si hélas ce n'est qu'un faible élément de ré-équilibrage dans cette géopolitique faussée avec la chute organisée (dont grâce à la France) du shah d'Iran

ne serait-ce que face au UK qui s'est fourbi une fausse place dans l'UE mais pas en zone UE, qui s'est emparé comme en d'autres territoires ex Commonwealth, des richesses iraniennes pour s'en enrichir /

- ici c'est la British Petroleum qui s'est formée et s'est enrichie en spoliant et le pétrole d'Iran et les iraniens propriétaires des sols,
tandis que sous le blanc-seing des gouvernements occidentaux, la GB bloquait et s'appropriait les comptes des propriéaires iraniens concernés

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 20/01/2016

@Mr Hayoun, vous dites à juste titre :"(...)on leur a vendu (ie aux monarchies du golfe) des armes super sophistiquées dont on se demande ce qu’elles vont bien en faire, surtout en cas d’instabilité du régime en place, rien ne prouve qu’elles ne tomberont pas en de très mauvaises mains : souvenons nous des armes françaises vendues à la Libye et qui ont servi ensuite contre les soldats français !(...)""

Permettez moi d ajouter qu autant les armes françaises vendues à la Libye de Khaddafi RIP que celles fournies aux terroristes ou djihadistes dits Anti Khaddafi soutenus entre autres par la France de l époque de Mr Saroksy, ont été déplacés (armes et tarés) au Mali une fois leur contrat de mercenariat est arrivé à la date de l "Obsolescence ou échéance programmée". L autre partie de ces "Combattants de la Liberté"" a été transférée en Syrie via la Turquie de Mr Erdogan par des gros avions cargos de l Otan, la France et le Qatar. Et qu a été elle l "Equation" de la France vis à vis de ce deux groupes? La France de l époque de Mr Hollande est allée éradiquer totalement ceux au Mali tandis qu elle a couché avec l autre groupe-clone un peu plus à l Est en Syrie. A l époque, et certes sous l effet du Captagon et les 72 houriehs qui s impatientaient, une "anecdote loufoque" s était répandue sur le net par le "groupe" en Syrie qui promettait de se venger et qui crachait du feu sur la France qui tue leurs frères au Mali en disant:""Avec nos chevaux, nous irons venger nos frères "martyrisés" au Mali jusqu à Paris et nous attachons nos chevaux dans des écuries que nous construisons là bas à côté de la Tour d Eiffel ..."..

Cherchez les multiples erreurs...

Écrit par : Charles 05 | 23/01/2016

Les commentaires sont fermés.