12/01/2016

Une primaire à gauche pour 2017 ?

Une primaire à gauche pour 2017 ?

Le journal Libération, journal solidement ancrée à gauche, avec à sa tête Laurent Joffrin, publie ce manifeste lequel n’a que peu de chance d’être traduit dans les faits. Pour une raison très simple : vu l’état de l’opinion et vu la popularité relative du chef de l’Etat, il n’est pas certain qu’il sorte victorieux de cette compétition électorale. Il y a même des chances pour que la base du PS ne vote pas pour lui.

Il existe aussi un autre indice qui, pour le moment, n’entrouvre aucune fenêtre pour l’opposition de gauche à François Hollande : c’est l’absence de tout candidat de substitution. Martin Aubry n’ira pas, aucun des frondeurs n’ira, Montebourg n’a aucune chance et ne tentera l’expérience que s’il veut que son ami Hollande morde la poussière. Reste Jean-Luc Mélenchon qui n’a aucune chance mais qui pourrait régler ses comptes avec le chef de l’Etat en le faisant battre dès le premier tour : il est en mesure de lui retirer 3 ou 4% des suffrages, ce qui serait fatal à Hollande.

Est ce que Cécile Duflot voudra y aller ? Ce n’est pas à exclure. Elle est jeune, a encore du chemin à faire, mais elle aussi a un compte à régler avec le président actuel. Résumons nous : le danger ne peut venir que de Duflot, Mélenchon ou Montebourg, du côté de la gauche…

Et que se passe t il à droite ? Pour le moment, c’est Alain Juppé qui tient la corde, mais je ne pense pas que cela va durer, Sarkozy est un animal politique sans pareil, c’est un peu son côté jeune chiraquien : autant besoin du pouvoir que de l’air à respirer !

Les autres candidats ne feront qu’un tour de piste, la question se réglera entre Juppé et Sarkozy . Mais lequel représente le plus grand danger pour Hollande ? Il est trop tôt pour le dire… Et il faut se méfier des sondages qui n’ont raison que parfois !

18:09 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.