18/11/2015

La pieuvre

La pieuvre terroriste

Au moment où je rédige ce texte, les forces de police sont en train de donner l’assaut à deux appartements situés à Saint-Denis en Seine Saint-Denis, une région connue pour sa population étrangère et son marasme économique et social.

J’ai suivi cela sur les télévisions depuis plusieurs heures et les informations diffusées font froid dans le dos. De quoi s’agit il ?

Les services de police et du renseignement ont acquis la certitude, en analysant les indices découverts, que le concepteur de l’opération était encore sur place en France, qu’une autre équipe, repliée en Seine Saint Denis, allait de nouveau passer à l’action pour commettre des attentats.

Au moment où j’écris, trois terroristes ont été tués dans un appartement en plein centre ville, six autres ont été appréhendés dans un appartement voisin, et le tout à moins d’un km du stade de France. Par ailleurs, dans le premier appartement, une femme s’est fait exploser en actionnant sa ceinture d’explosifs.

Du jamais vu, absolument inouï. C’est une guerre que l’on a transplantée sur le territoire national avec d’évidentes complicités intérieures, des gens, bien que nés en France, s’acharnent à détruire ce pays et à massacrer ses habitants qui sont pourtant leurs compatriotes mais pas leurs coreligionnaires : c’est de là que vient tout le mal.

Le gouvernement a visiblement été pris de court. Il n’a rien vu venir, rien prévu. Heureusement, que les services de police réussissent à rattraper le retard et que les kamikazes ont commis quelques erreurs, en laissant derrière eux des indices permettant de remonter jusqu’à eux.

Quand donc cela va t il s’arrêter ? On sent un désarroi même dans les cercles dirigeants ; c’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de maintenir la COP 21. Je me demande si les chefs d’Etats les plus importants vont vraiment faire le déplacement.

Il faut une prise de conscience. Des interrogations angoissantes assaillent notre esprit. Pouvons nous, devons nous tenter d’intégrer des gens qui n’ont visiblement pas les mêmes valeurs judéo-chrétienne que nous ? La France a généreusement accueilli toutes ces populations, leur prodiguant aide et assistance, éducation et culture. Or, ce sont elles ou leurs enfants que l’on retrouve dans les rangs de Daesh avec un seul point commun : la haine du pays qui a tant fait pour eux.

A Versailles, on a vu le chef de l’Etat revenir sur tous les idéaux dits de gauche. Et s’aligner sur des positions proches du FN. Il faut abandonner les postures idéologiques et réfléchir aux mesures les plus saines en vue de sauver la patrie et la nation.

09:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Toi t'as les mêmes origines que le fameux Abdelhamid Abaaoud.

Écrit par : La pieuvre c'est toi | 18/11/2015

Les commentaires sont fermés.