07/10/2015

V. Poutine remet Bacahr en selle

V. Poutine remet Bachar en selle…

Petit à petit la Russie dévoile son jeu en Syrie. Il ne s’agit plus uniquement d’écraser l’EI mais avant tout de rétablir le contrôle de Bachar sur son territoire, en commençant par ce qui est considéré comme le pays utile par son clan alaouite. D’où les bombardements aériens des Russes préparant la voie à des assauts terrestres effectués par l’armée loyaliste, avec le soutien ou au moins les conseils de ces mêmes experts militaires russes.

Il y a seulement quelques jours, John Kerry avouait benoitement ne pas savoir ce que faisaient les Russes en Syrie : depuis hier soir, il le sait !

Mais l’attitude russe divise la coalition arabe au sujet de la Syrie. En s’en prenant à ce que les Occidentaux, dans leur naïveté abyssale, nomment l’opposition modérée, les Russes se mettent à dos l’Arabie Saoudite et la Turquie, ce qui n’est pas rien. Les Wahabites ont déjà lancé des appels à la guerre sainte, quant aux Turcs, membres de l’OTAN, ils menacent de réagir militairement contre tout aéronef russe violant leur espace aérien.

Si j’osais utiliser un vocabulaire médical, je dirais que les métastases du conflit syrien débordent largement sur les pays limitrophes et que le mal risque de s’étendre démesurément.

Mais comment s’explique l’attitude volontariste de V. Poutine ? Est ce une manière cynique de réagir à l’isolement auquel son pays fut condamné, suite à ses actions délibérées en Ukraine ? On discerne tout de même les traces d’un marchandage : comme par magie, les choses ont l’air de se calmer en Ukraine alors que concomitamment les choses s’accélèrent en Syrie. L’analyse de V. Poutine est claire désormais : concentrer tous ses efforts pour sauver un allié menacé Bachar et tenter de rompre l’isolement en se rapprochant des Occidentaux, sans vraiment servir les mêmes intérêts ni les mêmes objectifs.

Quel avenir peut on prédire ? Si l’armée russe réussit à redresser la situation désespérée de Bacahr, ce dernier bénéficiera à la fin du conflit, d’une armée, certes fatiguées, mais aguerrie et dotée de matériel russe ultra perfectionné. Ce qui n’arrange pas les affaires d’Israël. Quelle sera alors la réaction de l’Etat hébreu ? J’en ai une petite idée et elle n’ira pas dans le sens de l’apaaisement…

Vous voyez, ce Proche Orient où le Dieu biblique s’est révélé pour la première fois aux hommes, est vraiment maudit. Quand donc sera t il enfin touché par la Grâce ?

12:08 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je ne vois pas comment une paix peut être instauré avec Bachar au pouvoir. Il y a eu trop de morts pour que la population syrienne qui a subit les bombardements, accepte qu'il reste au pouvoir. Ce n'est pas quelques milliers de russes qui vont permettre à l'armée de Bachar de contrôler le pays.
Gagner des batailles, certes, réussir à pacifier les régions, certainement pas.

Bachar et à la fois l'ami des russes et en même temps celui qui les empêche d'atteindre leur objectif qui est de garder leur influence dans une Syrie pacifié.
Je ne serai pas étonné qu'un "accident" arrive à Bachar, avec des fidèles aux régime qui reprennent sa place. Un "accident" comme au bon vieux temps du KGB, qui serait mis sur le compte des occidentaux qui rêvent de voir Bachar partir, voir jugé.

Quant à Poutine, la Crimée est un succès, mais la paix en Ukraine est un échec important, car elle place définitivement ce pays hors du giron russe.
La Syrie outre son importance stratégique pour la Russie, est un moyen de se refaire une santé, de faire oublier tant que se peut l'Ukraine. Et si dans la foulée les sanctions tombent, que du bonus.
Mais pour cela, il ne faut pas que son armée s'enlise en Syrie. La paix par la force est une utopie.
Quant à l'EI, la Russie a intérêt à sa destruction. En même temps, intervenir frontalement peut renforcer le terrorisme au Caucase.

La Russie subit plus qu'elle ne contrôle, ce volontarisme est une symbolique pour renverser cet ordre.

Quant à Israël, l'Iran est son ennemi, alors un bon vieux régime syrien devrait lui convenir.

Écrit par : Glob | 07/10/2015

Les commentaires sont fermés.