26/08/2015

Qui sera le futur ministre du travail de la France?

Qui sera le futur ministre du travail de la France?

Le président semble hésiter, même i les résultats obtenus par le tenant du poste ne sont pas renversants. Au moins avait il une certaine allure, un certain panache, même s'il n'a pas fait d’étincelles.

Le président hésite, sachant qu'il a maintes fois, lié son sort aux résultats: l'inversion de la courbe du chômage. Il ne s'est pas rendu service à lui-même et a placé son ministre du travail dans une position très inconfortable.

L'étau semble se resserrer.  Le président n'avait vraiment pas besoin de cela: les agriculteurs, les éleveurs du porc, les producteurs de lait, tout ce petit monde s'apprête à secouer la rentrée.

Mais il y a pire, c'est ce que le destin vous réserve, sans que vous ayez la moindre emprise sur des événements qui vous dépassent...

Le ministre du travail s'en va, le ministre des affaires étrangères fait un malaise dans une capitale étrangère… Quoi d'autre?

Au fond, on est peu de choses: tant de connexions mystérieuses nous échappent. Mais il y a aussi les bonnes surprises.

On n'est à l'abri de rien, pas même des bonnes surprises.

10:27 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Quel que soit le ministre du travail il se heurtera à un code du travail kafkaïen et inextricable que plus personne ne comprend et qui est la source même du chômage. Réduire le chômage passe prioritairement par la refonte de ce code, ce que tous les syndicats refuseront.
C'est donc un poste où le ministre n'a que 2 solutions. Vivre son ministère pépère sans rien faire, ou se casser la tête pour rien.

Écrit par : Lambert | 26/08/2015

Comme à chaque fois, fin du mois d'août, les stats sur le chômage sont annoncées avec cette morgue propre aux clowns, évidement que pendant les vacances des milliers de jobs d'été sont inévitables, la comédie est d'un rance sans que cela empêche les cadors de répéter leurs effets de manche à peine digestes.

Maintenant concernant un futur ministre du travail en France, je verrai plus juste de créer un poste de ministre du chômage !

Écrit par : Corto | 26/08/2015

Les commentaires sont fermés.