18/06/2015

Le FMI a raison, le gouvernement grec actuel doit partir

Le gouvernement grec actuel a menti à tout le monde.

Il sait que son programme est intenable et irréalisable.

Il a trompé ses électeurs qui, en désespoir de c


auscause, lui ont accordé leurs suffrages.

Certes, il n'est pas très agréable de réduire les retraites ou d'augmenter la TVA dans un pays qui est à bout de souffle.

Mais les techniques de M. Tsipras e de ses amis sont condamanbles.

Nous n'uarons pas pas trop à souffrir de la sortie de la Grèce de la zone Euro: elle n'aurait jamais dû en faire partie.

Il faut aire ouvre de salubrité publique européenne en les emttant dehors.
Si on ne le fait pas, c'est l'euro en tant que monnaie qui va souffrir.

Si les Grecs sont assez fous pour suivre M Tsipras et ses amis, qu'ils le fassent: ils sombreront au fond de l'abîme.

Déjà 900 millions de fonds prélevés par les Grecs dans les distributeurs de billets.

09:29 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

L'actuel ministre des finances grec est celui qui conseillait le gouvernement responsable des pillages du trésor public de Papandréou, avec plus de 200 milliards d'euros disparus vers des destinations maintenant connues, comme le compte de la mère de Papandréou agraphé par le FMI dans une banque genevoise avec 550 millions d'euros.

Écrit par : Corto | 18/06/2015

Les commentaires sont fermés.