24/05/2015

Assez du festival de Cannes, que l'imposture cesse!

 

 

Assez du festival de Cannes, que l’imposture cesse !

Voilà des années que ce prétendu festival cinématographique a dévié de la voie tracée par ses nobles instituteurs. Depuis quelque temps, la palme d’or est attribuée à n’importe qu’un, selon des critères plus idéologiques que réellement artistiques. Il suffit qu’un fait politique défraye la chronique pour qu’on attribue le prix à un film qui le traite ou s’en rapproche. Il suffit qu’un fait de société fasse la une des quotidiens et des hebdomadaires pour que le film qui a eu l’intelligence d’en parler soit primé.

Depuis quelques années, ce festival a été cannibalisé par d’autres intérêts, notamment les industries du luxe ( je ne suis pas contre) mais qui auraient leur place légitime ailleurs.

Enfin, le fait le plus rédhibitoire : toute l’infirmation est polluée par les nouvelles du festival où l’on voit des actrices et des acteurs de cinéma, tenir des discours d’analphabètes sur des sujets qui les dépassent nettement mais auxquels on tente complaisamment un micro. Pour parler, il faut avoir quelque chose à dire.

Et puis cette pathétique réponse d’une actrice française qui dit venir à Cannes non pas vraiment pour un prix, mais qui ajoute que s’il y a une récompense, ce sera toujours cela de pris.

Ou encore tel acteur au visage si marqué qui tourne film sur la dureté implacable du monde du travail et qui croit incarner dans et à travers sa personne la maladie qui affecte tant d’hommes et de femmes, le chômage.

Je pourrais multiplier les exemples : vivement que ce festival disparaisse ou qu’il change. Et que l’on cesse de polluer les journaux et les radios par ces références obligées à d’insupportables simagrées.

En fait, c’est au public de décerner une ou plusieurs palmes, et pas à un jury composé on ne sait comment.

11:43 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.