12/05/2015

Cuba et la France

 

 

Cuba et la France

Alors, ils ont fini par se voir à l’abri des caméras. Seuls trois clichés ont été pris par le photographe et diffusés sur les chaînes de télévision. On y voit un François Hollande, tout sourire et un Fidel Castro amaigri et affaibli, visiblement mal à l’aise en se tenant debout mais tout aussi fier et heureux de ne pas être l’oublié de l’Histoire.

La France est enfin rentrée dans l’ère de la réalité et du réalisme économique. Elle a raison de chercher des débouchés et de nouveaux marchés pour ses produits. Mais il ne faut pas qu’elle oublie la vraie nature du régime des frères castristes… Je regrette d’avoir à le dire mais ces deux hommes ont du sang sur les mains, pas seulement vis-à-vis de l’extérieur mais même au plan intérieur. Qui a oublié l’exécution du grand général Ochoa, qui s’était illustré en Afrique noire et qui finit par faire de l’ombre à la fratrie de deux satrapes qui le firent exécuter sous des prétextes fantaisistes..

Et je ne parle même pas d’une population sous alimentée, condamnée encore en 2015 aux tickets de rationnement, aux voitures américaines du début des années cinquante. On a vu des femmes exhiber un poulet acheté dans des magasins où l’on paie en monnaie forte, en devises, en pesos convertibles… Incroyable, et cela s’appelle le paradis du socialisme !!

Je ne connais que deux personnes, et encore pas vraiment deux, qui ont en France, une bonne opinion de ce régime qui tient en otage toute une île et ses habitants : Jack Lang et Madame Mitterrand… Car le défunt président, avait, lui, bien saisi la nature réelle de ce régime. Une fois élu, il ne s’y est jamais rendu. Et quand Fidel est venu en France, c’est surtout Georges Marchais qui lui fit bon accueil.

Mais enfin, autre temps, autres mœurs. La nature aura bientôt fait son œuvre et nul n’est éternel. Raoul et Fidel rendront un jour des comptes pour les crimes et les atrocités commis au nom de la révolution.

09:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.