09/04/2015

Que se passe t il chez les Le Pen?

 

Que  se passe t il chez les Le Pen ?

Oui, mais que se passe t il donc dans cette famille où le père et la fille se disputent à la face de tout le pays ? Au fond, cela était prévisible. JMLP a fini par donner de l’air à ses sentiments profonds qui l’animent depuis plus d’un demi siècle et par dire que la voie choisie par sa fille Marine ne lui plaisait guère. Certes, il ne faut pas négliger la déception d’un patriarche qui voit l’œuvre de ses mains lui échapper au soir de sa vie, une vie dédiée à un combat dont il avait une tout autre conception. Marine a compris que son père se complaisait dans une opposition stérile et protestataire, alors qu’elle, en fille de son époque, a rassemblé autour d’elle des hommes et des femmes de son âge qui ont un tabac à toutes les élections. Voyant le parti de sa vie lui échapper il a livré son dernier baroud d’honneur, qui va sûrement lui coûter la peine maximale : être chassé du parti qu’il a lui-même cofondé avec d’autres, par sa propre fille.

 

Existe-t-il plus humiliant châtiment ? J’en doute. Le vieux lutteur a donné l’interview de trop, se croyant tout permis, notamment en ce qui concerne le fameux détail de la seconde guerre mondiale. Dans une autre déclaration, il a osé dire ce qu’il a dit, sachant pertinemment qu’il avait allégrement franchi la ligne jaune. Il a eu ce que l’on nomme le complexe de Hagen brûler ses vaisseaux derrière, ne plus pouvoir revenir en arrière, même si cela devait coûter un échec électoral à sa fille. Celle-ci, apparemment, ne reculera pas. On va donc vers une sorte de destitution de JMLP : il risque soit l’exclusion pure et simple comme un vulgaire déviant de la ligne du parti, soit son éviction comme tête de liste pour les régionales en Provence Alpes Côte d’Azur, soit la destitution de son poste de président d’honneur.

 

LMLP va donc partir sur dernier coup d’éclat, mais sans gloire. Pour la plupart des cadres du FN, je parle des jeunes, il fait figure de vieillard égaré qui n’est guère fiable. Peut-être trouvera t il quelques vieux compagnons de route qui se jetteront avec lui dans l’abîme de l’oublie. La page sera tournée.

 

C’est assez triste car à son âge, le vieil homme aurait pu réussir sa sortie. Certains jeunes cardres lui conseillent même ouvertement de rédiger ses mémoires… Le vieux lutteur comprendra t il enfin ? Non point. Du fond de sa retraite esseulée, livré à lui-même, il continuera à appâter des journalistes en mal de sensations.

 

De Gaulle avait dit un jour : la vieillesse est un naufrage. Apparemment JMLP ne voulait pas faire naufrage tout. Il a voulu entraîner son parti dans l’abîme. Y réussira t il ? Dieu seul le sait.

17:13 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.