20/02/2015

Scène de racisme ordinaire dans le métro: les supporters de Chelsea

Scène de racisme ordinaire dans le métro parisien avec des supporters de Chelsea

On s’interroge encore et toujours sur le fonctionnement des supporters de grandes équipes de football : mais pourquoi donc y a  t il toujours des problèmes avec ces gens ? Pourquoi de telles rencontres donnent elles lieu à des manifestations de violence, voire de violence raciste ?

C’est ce qui s’est encore produit dans le métro parisien lorsque des supporters de l’équipe de Chelsea ont empêché un homme d’entrer dans un wagon pour se rendre chez lui. Ils l’ont maintes fois repoussé au motif qu’il est noir ! Ceci s’est passé à Paris, au vu et au su de tous, une personne sur le quai a filmé la scène et l’a projeté sur les réseaux sociaux où ce film a été visionné des milliers de fois. Les autorités françaises et anglaises ont réagi et l’un des racistes a été identifié, on le voit dans un journal aux côtés d’un leader d’extrême droite britannique…

Comment expliquer que les matchs de foot soient toujours ou presque émaillés de telles scènes qui dégradent gravement ce sport ? Il y a une inadéquation entre les qualités de ce sport noble et profitable, et le public qui se presse dans les stades. Sur le terrain, les arbitres arrivent plus ou moins à faire respecter les règles mais dehors, dans les tribunes ou après le dernier coup de sifflet, il en est autrement.

Des gens connus et qui habitent à proximité du Parc des Princes témoignent qu’à la veille de chaque rencontre sportive, ils sont contraints de modifier leur mode de vie : on range la voiture dans le garage, on n’invite pas d’amis à dîner à la maison de peut qu’ils soient agressés par des supporters en état d’ébriété, on ne sort pas soi-même, bref on se calfeutre chez soi… … Et tout cela, à cause du sport. Voilà une activité humaine des plus nobles rabaissée à un rang absolument indigne. Et dans ce contexte, la scène vue dans le métro parisien ce soir là est vraiment des plus indignes.

10:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.