13/02/2015

Poutine ne respectera pas l'accord

Vladimir Poutine ne respectera jamais le document signé de sa main Au risque de passer pour un oiseau de mauvais augure, il faut reconnaître que nous avons un accord en lequel personne ne croit vraiment. C’est assez triste car durant la nuit, il y a déjà eu des victimes ukrainiennes et probablement aussi chez les séparatistes, terme qui masque mal une intervention russe armée qui ne livre pas son nom. Ce sont des dizaines et des dizaines de blindés russes qui franchissent la frontière à la faveur de la nuit mais que les satellites d e l’OTAN ont repéré sans peine. En fait, Poutine a fait de l’Ukraine une question de vie ou de mort pour son régime et ce qui revient au même pour son pays. J’ai suivi hier un débat sur FR3 entre une universitaire et un conseiller économique qui déplorait les sanctions et le manque à gagner. Certes, les sanctions ne sont pas indolores pour les Européens mais tout de même elles causent de gros dégâts dans l’économie et les finances de la Russie. Cette dernière est affectée doublement grâce à un fruit du pur hasard : l’essentiel des exportations russes est constitué par le pétrole dont les prix ont chuté de moitié. C’est cela qui cause le plus de soucis aux Russes et affectent leur monnaie. Si vous y ajoutez les sanctions qui commencent à produire leur effet, vous avez alors une image fidèle de la situation. Poutine ne dit pas la vérité lorsqu’il affirme que toutes ces choses ne gênent en rien son pays. Le pays est sérieusement atteint par la fuite des capitaux, la chute du rouble et le ralentissement économique général. L’homme a donc besoin de succès à l’extérieur et doit donner, à ses yeux, une leçon à de pauvres voisins désarmés stimule la fierté nationale russe. Ainsi il pourra dire : la Russie se fait respecter à l’extérieur. Je le répète : il faut faire comprendre aux Ukrainiens qu’ils ne pourront pas adhérer à l’OTAN tant que Poutine sera au pouvoir. Ils peuvent tout juste entrevoir une appartenance à l’UE. Il y a aussi un point dont on parle peu : tout autocrate qu’il soit, Poutine subit aussi des pressions de son armée qui a dû faire profil bas tout au long de tous ces revers de la diplomatie russe. ET en Ukraine, c’est bien elle qui est à la manœuvre.

10:40 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Monsieur Hayoun,

Vladimir Poutine n'a signé aucun document à Minsk.

Renseignez-vous bien avant de parler de quelque chose.

Bien à vous

Écrit par : vlad | 13/02/2015

Même commentaire que "vlad".

Écrit par : Marcel | 13/02/2015

Les commentaires sont fermés.