02/02/2015

Insoluble cas de la circonscription du Doubs

Insoluble cas de la circonscription électorale du Doubs

Ce qui vient de se produire dans le Doubs où l’ancienne circonscription de M. Moscovici était à pouvoir était prévisible. Le peuple français est excédé par la crise économique et ses conséquences. Or, cette région, très ouvrière et très touchée par la crise, a préféré accorder ses suffrages au FN plutôt qu’à l’UMP qui avait choisi un très mauvais candidat, pas du tout charismatique, peu entraînant et ne donnant guère envie qu’on vote pour lui. Il faut penser à changer les règles dans tous les partis : il faut encourager les parachutages de personnalités attirantes ou non de vieux chevaux blanchis sous le harnais. Je ne veux pas accabler un pauvre homme déjà atteint par l’amertume de la défaite, mais franchement l’UMP n’aurait jamais dû investir cette personne. Cela fait penser à la promotion pour ancienneté et qui explique que dans certaines administrations les choses n’avancent pas très bien. Cela posé, que va faire désormais l’UMP ? Va-t-elle opter pour le front républicain ou non ? Evidemment, les avis sont partagés et on voit aussi que l’effet Sarkozy n’a pas joué, comme si l’ancien chef de l’Etat n’arrive pas à faire redémarrer la machine, comme si ce parti était paralysé de l’intérieur. Que va t il se passer ? Probablement, la division des voix entre le PS et le FN, arrivé largement en tête. Mais qui va l’emporter ? On ne sait pas, on verra plus tard les sondages qui ne manqueront pas d’être réalisés d’ici quelques jours. Si le FN l’emportait, cela montrerait que le mécontentement l’emporte largement sur l’esprit du 11 janvier. Personnellement, je doute que le PS soit en position de vainqueur. Le FN a trop d’avance et aussi, le situation générale n’incline pas dans ce sens. Attendons et voyons. Mais cet épisode va mettre à l’épreuve l’unité interne de l’UMP qui risque d’éclater en plusieurs courants.

09:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.