31/01/2015

Vers un servicie civique obligatoire en France?

Vers un service civique obligatoire en France?

Les attentats commis en France par une frange marginale et marginalisée de la population française ont été une véritable secousse tellurique pour l’ensemble de la société. Les Français ont pris conscience de cette ceinture de misère et de violence que constituent les banlieues autour de Paris (d’où l’expression : de l’autre côté du périphérique) ainsi que d’autres grandes villes du pays. Aucun lieu n’est épargné, ni Marseille, ni Toulouse ni Lyon. Dans toutes ces villes ont été repérées des cellules de djihadistes dont certains sont revenus d’Irak ou de Syrie où ils ont combattu pour l’islam radical. Il faut juger la situation objectivement : pourquoi a t on laissé les choses en arriver à ce point ? Pourquoi avoir attendu alors qu’en 2005 déjà, les émeutes ont embrasé les banlieues avec les mêmes causes, les mêmes mouvements et les mêmes résultats ? Pourquoi n’ a t on pas renforcé les contrôles aux frontières afin de mieux intégrer les immigrés et leurs descendants présents sur place avant d’en laisser d’autres venir s’engouffrer dans notre société dont ils ne partagent pas les valeurs fondamentales : à savoir pas d’exclusivisme religieux, pas de discrimination de la femme, pas de fondamentalisme religieux (e.g. refuse de la critique textuelle de textes révélés).  Le chômage et son cortège de frustrations sociales, l’évacuation par l’Etat de certaines zones de non droit, bref la désertification sociale, toutes ces choses ont conduit à une sorte de société duale : chacune ignore l’autre. Est ce que le service civique changera les choses ? On veut l’espérer. En tout état de cause, c’est bien mieux que de ne rien faire du tout. Reste à savoir comment on occupera ces jeunes si difficiles à intégrer : voudront ils coopérer ? Seront ils convaincus du bien-fondé de cette mesure ? Pourrons nous leur expliquer que c’est la France qui est leur patrie (s’ils veulent continuer à vivre ici) et que les valeurs de la République doivent devenir leurs propres valeurs ? Vaste programme ! Le Premier Ministre a été bien inspiré de dire que ces mesures prendraient au moins une génération. Je crois, hélas, qu’il est optimiste et que cela prendra bien plus de temps. Mais c’est mieux que de ne rien faire.

09:05 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Les écoles française, comme les nôtres en Suisse, ont des contraintes que n'ont pas les imams qui prêchent le dégoût de nos valeurs sans se soucier du tout des lois contre les divers -ismes et -phobies.
Comme dans tous les aspects de la lutte pour la conquête des esprits et des coeurs, l'Occident lutte à armes inégales contre des forces qui ne sont soumises à aucun principe si ce n'est celui de l'asservissement à une religion.

Écrit par : Mère-Grand | 31/01/2015

Les commentaires sont fermés.