04/01/2015

Dans les rues et les marchés d'Israël

L'heure du départ va bientôt sonner. La saison des pluies bat son plein: pour la première fois, j'ai assisté à un orage dans ce pays ainsi qu'à des pluies torrentielles. Mais le pire fut le vent qui soufflait à une très grande vitesse. J'ai alors pensé à ceux qui vivent au sommet de tours ultra modernes à Tel Aviv ou ailleurs. Rendez vous compte: au 25 étage! Hier, chez ds amis de Natanya, au 12e étage d'un magnifique appartement, il y avait un blacon spacieux mais D répéré un trou béant dans la balustrade. Deux lagres pans en verre avaient été arrachés par le vent. Si des enfants en bas âge s'étaient trouvés là, un drama aurait pu se produire. Les parties de la balustrade avaient été projetées vers l'extérieur par le vent.

C'est un pays de miracles ou de tragédies évitées de justesse.

Mais ici les gens ne parlent que du contrat d'armements liés la France au Liban. Les autorités craignent que ces armes sophistiquées en tombent entre le smains du Hezbollah libanais qui est déjà surarmé par l'Iran.

En somme, les problèmes à régler ici sont toujours plus nombreux. On n'en voit pas la fin.

07:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.