02/01/2015

Syrie, victoire de Bachar?

Syrie, victoire de Bacahr?

Ce sera probablement le plus grand loupé de la diplomatie Us et européenne: ne pas avoir compris que l'attentisme ne paie pas dans cette région du monde. Je comprends qu'on n'ait pas mettre des armes létales entre toutes les mains, mais cette excessive prudence a permis à l'Etat islamique de se structurer et de s'armer plus que l'Armée Syrienne Libre qui ne disposait pas des mêmes atouts. En outre, aucun état ne finance l'ASL dans le même niveau que le Qatar finance et ravitaille les groupes islamistes. Or, aujourd'hui, pour faire reculer les islamistes il faudra une intervention terrestre et qui dit ce type intervention présuppose au moins une neutralité bienveillante de Bachar. Lequel sauvera ainsi son poste et sa tête. Mais pire encore: les atermoiements de l'Occident vont permettre à Poutine de prétendre qu'il était du bon côté, depuis le début. Quelle leçon tirer de tout cela? L'Occident doit comprendre que la guerre est parfois nécessaire, mais si nul ne la souhaite. D'énormes territoires ont été occupés par Daesh et les quelques retraits de cette organisation ne sont pas suffisants. Des pns entiers de l'Irak et de la Syrie sont en leurs mains et les islamistes sont encadrés par d'anciens officiers de Saddam.

Que faire? On apprend ce jour que l'année écoulée étient le triste record du nombre de tués.. Il est temps d'agir pour faire cesser le massacre.

10:02 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.