23/12/2014

Dans les rues et les marchés d'Israël

Effectivement, M. Corto a raison, à cette époque ic la Mer Morte est loin de l'être, elle forumille de monde et la salle à manger du Cr Pl  a est noire de monde.

Le paysage tout au long de la route est incroyable. Chaque fois que j'arrive à hauteur du site de Qoumran, j'ai un pincement de coeur; c'est là que nos ancêtres ont disparu laissant derrière eux les traces écrites de la mémoire multiséculaire d'Israël, cette même nation qui a subi tant d'vanies pour avoir fait au reste de l'humanité l'apostolat du monothéisme éthique et du messinisme.

Mais à la Mer Morte j'ai même rencontré un Juif d'Ukraine, amoureux et partisan de Vladimir Poutine. Je ne résiste pas à la tentation d'en faire ici la narration.

Serguié est le gardien de l'hôtel, il nous demande de dégager la voiture au plus vite et d'aller la garer. Mais voila il n'y a plus aucune place de livre. Je lui dis d'attendre car je dois signaler mon arrivée, monter les bagages et manger quelque chose. Ce qui fut fait, je reviens le voir et lui remets discrétement une petite gratification. Son hébreu, surtout sa prononciation m'intrigue, je lui demande d'où il vient, il me répons d'Ukraine. ET je luis dis que Poutine fait des misères à son pays.

Soudain, il me fixe de ses grands yeux ouverts et il me sert la tirade suivante:

Mais qui t adit cela. Ne crois pas ce que l'on te dit, c'est de la propagande US. Mois, je viens de Crimée, elle appartient à la Russie. C'est Kroutchev qui était un ignorant et un ivtogne qui l'a donné à l'Ukraine après un repas bien arrosé... Vois tu, la Russie a gagné la Crimée sans tirer un seul coup de feu. Comapre avec l'action destructrice et dévastatrice des USA partout dans le monde! Partout où ils sont, c'est la guerre...

Devant un el déferlement, je me risque à parler de la chute vertigineuse du rouble. Il m'arrête aussitôt: tu n'écoutes pas ce que je te dis depuis le début. Ne crois pas ce que tu lis ni ce qu'on te dit. Tu oubliés que ces Ukrainiens ont comabttu avec les Nazis contre nous les Juifs et toi tu les défends. Mais qu'est ce qui tarrive?

Heureusement, un de ses collègues l'interpelle, j'en orofite pour m'éclipser. Et c'est là qui ce jeune homme si convaincant me lance: n'oublie pas de revenir me voir. J'ai tant de choses à 'expliquer..

Eh oui, j'ai meme trouvé un adepte de Vladmir Poutine à Eyn Bokék. On trouvede tout à la mer morte, c'est comme à la Samaritaine.

10:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.