20/12/2014

Dans les rues et les marchés d'Israël

Scènes de la vie quotidienne: sur le marché de Natanya, regorgeant de victuailles, de fruits et de légumes, la voix des vendeurs à la criée se fait stridente. On vante la qualité et la modicité du prix des tomates. Le parfum magique de la menthe fraîche de mon enfance me rappelle des choses inexprimables. Les vieilles dames observent une attitude empreinte de dignité et de circonspection. Auucune ne parle hébreu, mais russe et tout le monde comprend. Je m'éloigne un peu pour aller rejoindre Da qui achète des pitot et des gâteaux chez Malka, dit le roi de la pita. Et j'entends un client qui dit à un vendeur, mais arrête donc, tu essaies de m'embrouiller; à quoi l'autre répond, ici pas d'embrouille, mais si tu veux des embrouilles, va donc à la Kenését. Unique!

09:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.