06/12/2014

Les restos du cœur

Cela paraît assez  incroyable et pourtant c'est bien la réalité: les files d'attente devant les centres de distribution s'allonge,nt considérablement: de plus en plus de personnes viennent pour recevoir quelques denrées alimentaires de base qu'elles ne peuvent plus s'offrir normalement. Pourquoi? Le chômage, la précarité, la crise économique, et la dégringolade sociale. Quand ce n'est pas aussi le délitement familial: des couples un peu bancales qui se séparent lorsque cela ne va plus, des enfants qui n'ont plus d'estime pour leurs parents. Bref, quand ça va mal, tout va mal. Mais il y a aussi les tensions sociales avec les émigrés, devenus la cause de tous les maux. Il y a aussi la CMU qui explose ainsi que le respect du droit d'asile: la France ne pourra plus, sauf miracle, sauvegarder son modèle social, au mieux elle le réservera à ses proprs nationaux. Ce qui serait, au plus purement humaine, une révolution. Comment voulez vous renvoyer chez lui un étranger, gravement malade et n'ayant pas les moyens de se faire soigner? Il faut le prendre en charge. Mais tant d'autres arrivent avec les mêmes demandes, que faites vous? Les restos du cœur me rappellent un phrase du livre biblique du Deutéronome: car l'indigent ne cessera pas d'exister à l'intérieur de la terre. Oui, il ne cessera pas d'exister.i

11:22 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.