25/11/2014

Mais que se passe t il à Ferguson?

Mais que se passe t il à Ferguson ?

Oui, que se passe t il dans cette petite ville des Etats Unis où la majorité de la population est constituée d’afro-américains vivant dans des conditions plutôt modestes, dans cet état du Missouri ? Mais bien au-delà, pourquoi un tel drame, même aussi révoltant, embrase t il les métropoles américaines d’est en ouest ? Commentons par rappeler les faits : un jeune homme noir est abattu de plusieurs balles par un policier blanc (ce n’est pas moi qui souligne lourdement les différentes couleurs de peau, ce sont les médias et les manifestants qui y trouvent le principe explicatif du drame) qui s’est senti menacé. Sur la suite des opérations, les témoignages divergent : d’un côté le policier et ses collègues affirment que le jeune homme tué avait commis un acte délinquant et qu’il n’a pas obtempéré aux sommations de la police, de l’autre les amis de la victime soutiennent que le jeune homme avait levé les bras et prié de ne pas tirer sur lui… Depuis hier, un élément nouveau, absolument crucial, est venu s’ajouter à tout le reste : le grand jury a innocenté le policier, refusant de l’inculper, admettant la thèse de la légitime défense. Le drame est que Ferguson a été suivie d’une autre bavure ( ?) policière : un autre jeune noir, âgé de 12 ans jouait avec une arme factice et menaçait gentiment les passants qui s’en sont plaints à la police laquelle, arrivée sur les lieux, a ouvert le feu, tuant celui qui n’était qu’un enfant. Les métropoles US se sont embrasées, Barack Obama, en président considérablement affaibli qu’il est devenu, a jugé bon d’encourager les manifestations à défiler pacifiquement et a prié les policiers de faire preuve de retenue. L’eau et le feu… Voilà où nous en sommes. La mère de toutes les questions est bien la suivante : pourquoi les Noirs des USA sont ils toujours confinés dans des ghettos ? Pourquoi forment ils les contingents de citoyens les plus défavorisés ? Pourquoi font ils si peur aux autres et notamment aux policiers qui ont la gâchette facile ? Je ne sais que répondre à toutes ces questions. Mais je peux au moins montrer du doigt une anomalie : la législation sur les armes aux USA. Cela ne peut pas continuer ainsi. Mais rien n’y fera tant qu’on n’aura pas changé cette législation : même les fusillades dans les rues, dans le métro, dans les écoles et les universités. Rien n’y fera. Alors le problème de la position des Noirs dans la société américaine reste posée et ne sera pas résolu de sitôt. Mais le problème de la vente libre des armes complique les choses. Il faut cesser de stigmatiser une partie de la population aux USA où les prisons sont surpeuplées d’afro-américains en favorisant leur insertion rapide dans la société, leur donner une meilleure éducation et combattre ainsi les tendances aux crimes et à la délinquance. Il n’existe pas d’autre solution.

09:58 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Ce qu'il y a de plus étonnant c'est de lire la même info sur le Monde et parue le 22 Aout 2014
Serait-ce une info réchauffée comme il y en a tellement de nos jours ?

Écrit par : lovsmeralda | 25/11/2014

Les commentaires sont fermés.