20/10/2014

Titre de la notHollande, Valls, MAcron, le trio à la manœuvre contre Martine Aubrye

 

Hollande, Valls, MAcron, le trio à la manœuvre contre Martine Aubry

 

 

 

C’est le véritable événement marquant de ce week end qui vient de s’écouler, grâce à ce JDD qui s’arrange toujours pour que les fins de semaines dans ce pays aient souvent une forte connotation politique. Pour une fois, Fr. Hollande a senti le danger et en a mesure l’aspect inquiétant. Il ne faut pas oublier que c’est M. Aubry qui l’avait défié lors des primaires au PS. Donc, de très mauvais souvenirs des deux côtés. C’est aussi M. Aubry qui avait dirigé le PS. C’est encore elle qui, aujourd’hui, dénonce en termes virulents la politique menée depuis plus de deux ans. C’esr un signe, un encouragement pour ceux des députés socialistes, dits les frondeurs, qui contestent la politique gouvernementale. Les frondeuers sont ravis que leur spiritus rector se manifeste enfin, vu qu’elle est la plus capée (si j’ose dire) de tous les leaders socialistes. Elle est là pour rappeler la doxa socialistes, si malmenée par Fr Hollande depuis son arrivée au pouvoir. Elle est aussi là pour respect du dogme. Certains disent même que depuis son accession au pouvoir le PS serait devenu une coque vide, aucune force de proposition, une simple courroie de transmission. Même J-Ch. Cambadélis le pense, il juge qu’il arrive deux ans trop tard, allusion désagréable, mais amplement justifiée, au ratage inénarrable de son prédécesseur . Il est vrai que le bilan de celui-ci est assez indéfendable, d’où son exfiltration vers le gouvernement avec un petit poste aux affaires européennes. Que va t il se passer ? Probablement une guerre ouverte entre une partie du PS qui se découvre un nouveau chef en la personne de M. Aubry, et le pouvoir actuel. Les suites risquent d’être désastreuses, d’où la montée au créneau du nouveau trio , président, premier ministre et ministre de l’économie… Cele signifie qu’en plus d’A. Montebourg et Hamon, il y a un nouveau noyau de résistance contre la politique économique de Fr. Hollande. Cela signifie que si le président actuel commet l’erreur de se représenter en 2017 il aura face à lui deux opposants de taille et un PS qui devient de plus en plus réticent à son égard. Tout ceci pour dire que l’événement de ce weel end est loin d’être anodin.

 

 

 

Mais quand donc la France, si grand et si belle, comprendra t elle qu’elle l’est tout autant, voire plus, dès lors qu’elle est unie ?

 

09:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.