10/10/2014

Le livre de Delphine BAteau, Hollande c'est fini (sic)

Les attaques de Delphine Bateau contre le président Hollande

Quand on voit la une du Parisien, on se demande pourquoi l’actuel président de la République n’a vraiment pas de chance avec les femmes, même au plan politique. On se souvient de l’émoi de l’éphémère ministre de l’écologie D. Bateau, en déclarant publiquement que le budget ne lui convenait pas : elle fut limogée sur le champ alors que Montebourg, abonné aux incartades, a pu rester au gouvernement jusqu’à la fin de l’été sans être inquiété. Mais lui aussi a fini par être renvoyé.

Est ce que D. Bateau a voulu imiter V. Trierweiler ? A t elle jalousé le foudroyant succès de librairie de l’ancienne campagne de Fr Hollande ? Pense t elle parvenir au même résultat ? Peut-être ! Une chose est incontestable, c’est le titre qui en dit long : Hollande, c’est fini !

J’ai l’impression qu’on aborde une nouvelle ère des relations au sein des gouvernements, notamment entre le chef de l’Etat et ses ministres. Jadis, il y avait plus de tenue, aujourd’hui, on porte les conflits personnels sur la place publique, l’opinion s’en repaît et les journaux en font leurs choux gras. Ce n’est pas de la transparence car chacun sait que gouverner implique se cacher, dissimuler des choses, bref évoluer dans une sorte de pénombre.…

Il est vrai que la présidence actuelle repose sur une base qui diminue dangereusement ; le dernier déplacement de Fr Hollande le prouve. On vit une période très particulière d’où seul un coup d’éclat peut nous tirer. Nous avons un président silencieux, un premier ministre qui tente d’occuper le terrain en lançant chaque jour une idée nouvelle que son chef, le président, ne partage pas nécessairement. Il est donc inévitable que tous ceux qui pensent avoir quelque chose à dire s’expriment. Et ce n’est pas toujours à bon escient.

09:30 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.