04/05/2014

Titre de la noteL’Ukraine, la Russie et l’Union Européenne : une mésentente cordiale

L’Ukraine, la Russie et l’Union Européenne : une mésentente cordiale

Au lieu de s’en tenir aux sanctions économiques et financières qui sont si nécessaires mais gu !re suffisantes, l’UE devrait nouer des contacts avec la Russie de M. Poutine et lui donner des assurances : l’Ukraine ne sera ni membre de l’UE ni, surtout, de l’OTAN. Comprenez la position de M. Poutine. Il sait que la Russie est l’ombre d’elle-même, qu’elle ne fait plus le place face aux USA qui ne cessent de se renforcer et voici que les Occidentaux organisent en sous main la chute du tyran Yanoukovitch et installent à ses protes une sorte de nouvelle base militaire de l’OTAN. C’est la crainte de l’encerclement qui ressurgit. N’oubliez pas que c’est en Ukraine que l’URSS stockait ses armes nucléaires et ses sous marins en Crimée … Comment penser que M. Poutine serait resté inerte ? Par ailleurs, comme me le faisait remarquer mon ami Luc Ferry, l’Ukraine n’a pas encore le niveau pour intégrer l’UE. Et en outre, sa partie orientale est très, trop russophone et russophile pour se couper d’un allié naturel et se tourner vers une UE plus occidentale et plus lointaine. Tant que l’US ne négociera pas avec la Russie pour lui donner des assurances et même des gages, on va vers le bain de sang en Ukraine. Il faut réfléchir à cela et très vite…

19:54 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.