11/02/2014

Nicolas Sarkozy, le retour?

Nicolas Sarkozy, le retour ?

Ce matin, la presse ne parle que de cela, le retour de l’ancien président qui a assisté hier soir à un meeting de Nathalie K-M., candidate de l’UMP à la mairie de Paris. Et qui n’est pas vraiment en bonne position dans les sondages. Mais ce qui est le plus frappant, c’est que l’ancien président a entièrement éclipsé la candidate, tant l’accueil réservé à NS a dépassé, et de quelle manière, la candidate qu’il était venu soutenir. C’est un peu comme cela en politique : les femmes et les hommes qui exercent cette profession, car c’en est une désormais, ne pensant qu’à eux, et même aujourd’hui l’exemple vient de très haut.. Si vous voyez ce que je veux dire.

La venue hier soir de NS à ce meeting avait aussi un autre but, parasiter, court-circuiter la visite d’Etat de François Hollande aux USA et occuper le terrain : au moment où le président en titre est ailleurs, à l’étranger,  son prédécesseur s’offre un bain de foule et tient sa place, celle qui fut la sienne il y a moins de deux et qu’il rêve de réoccuper en 2017.

La France est un pays étrange, ses citoyens passent d’une élection à une autre, même lorsqu’il s’agit d’un horizon encore lointain. Et là aussi l’exemple vient de très haut : souvenez vous du 14 janvier, l’actuel président  avait du mal à dissimuler sa préoccupation unique et lancinante, revenir en 2017, se faire réélire, rester à l’Elysée. C’est très humain, c’est naturel et normal, mais que fait on en 2014, 2015 et 2016 ?

Comment voulez vous que ce pays se redresse si ses dirigeants ne vivent que pour les élections ? Que fait on dans l’intervalle, entre deux élections ? Apparemment, les gouvernants n’eont cure . Regardez la télévision et les problèmes avec les chauffeurs de taxis, lesquels se réveillent soudain pour constater que les parisiens se plaignent de leur impolitesse, de l’absence de service, bref de leur incongruité ? J’ai entendu des dames se plaindre de remarques déplacées de ces mêmes chauffeurs qui manifestent… Certains taxis mettent leur radio (exotique) à fond sans le moindre égard pour le passager qui est leur client…

Nous pouvons comprendre que ces artisans se soucient de leur avenir, et il faudra sûrement prendre des mesures conservatoires pour garantir un peu leur avenir. Mais pour le reste, on n’arrête pas le progrès, l’avenir appartient aux VTC qui répondent aux besoins des Parisiens en étant bien élevés, polis, respectueux, bref au service des gens. Comme un médecin est au service de ses patients, un professeur de ses étudiants et un avocat de ses mandants.

Derrière ces grèves et ces manifestations à répétition, il y a la nécessité de rééduquer les Français, leur rappeler qu’ils ne sont décidemment pas le centre du monde et que s’il veulent conserver leur rang dans ce monde en mutation accélérée, ils doivent changer et faire preuve d’humilité.

NS, lui, a bien compris la leçon. Sera ce suffisant pour revenir, D- seul le sait……

10:21 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.