09/01/2014

Oradour sur Glane, soixante-dix ans après...

Oradour sur Glane, soixante-dix ans après

On vient d’apprend qu’un homme de 88 ans, vivant paisiblement à Cologne, a été inculpé pour le meurtre de près de 25 personnes dans le village martyre d’Oradour, alors qu’il était un jeune SS de 19 ans ! On peut dire que la justice a pris son temps.

On l’oublie parfois mais les règles de justice portent atteinte à sa manifestation au motif qu’il faut que la justice soit équitable et qu’elle ne doit accuser ni condamner sans preuves suffisantes.

Je me demande s’il y a là une véritable avancée de la justice quand met près d’un siècle avant d’engager une procédure surtout lorsqu’il s’agit d’actes de barbarie, commis dans des conditions et des circonstances atroces : des centaines d’hommes, de femmes, de vieillards et d’enfants, enfermés dans une église et qui y seront brûlés vifs. Et avoir ainsi agi, alors qu’on n’avait que 19 ans……

Une telle annonce intervient alors qu’en France on se trouve en présence d’un personnage qui nourrit ses «spectacles» de telles références en les tournant évidemment en dérision. Il y a un passé qui ne passe pas, il y a des haines qui ne s’expliquent pas et comme me le disait un ami médecin qui relèvent de la pathologie mentale la plus caractérisée : allez expliquer à un schizophrène qui se prend pour Napoléon ou pour autre chose qu’il ne l’est pas..

Nous vivons une drôle d’époque.

09:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.