13/12/2013

La misère matérielle grandissante de la jeunesse d'aujourd'hui

 

La misère matérielle grandissante de la jeunesse d’aujourd’hui

 

 

 

C’est un vrai problème auquel la société est confrontée et qui va en s’aggravant : de plus en plus de jeunes ont du mal à vivre tout en poursuivant leurs études. On a vu récemment un reportage où de jeunes étudiantes avouaient devoir faire commerce de leurs charmes pour parvenir à subvenir à leurs besoins, tout en étudiant. Ceci est affreux. La crise est passée par là et contraint les hommes et les femmes à changer leurs habitudes de manière plus ou moins radicale… Et ce n’est pas avec la politique actuelle que les choses vont s’améliorer.

 

 

 

Dans une ville de la province française, mais pas à Genève Dieu soit loué, on a montré e propriétaire d’une boulangerie pâtisserie qui remet les sandwichs et les gâteaux invendus, le soir, dans des sachets devant sa boutique afin les nécessiteux viennent les manger. C’est une initiative très loubale et devrait faire des émules. On a même vu un tout jeune étudiant dire avec candeur que cela lui permettait de se nourrir car ses moyens financiers ne lui permettaient même pas de se nourrir à partir de ses propres ressources.

 

 

 

Jadis la crise touchait les enfants mais aujourd’hui elle touche les enfants et les parents, ce qui contraint les grands parents à voler au secours de leurs petits enfants.

 

 

 

Dans un pays aussi opulent que la France, des jeunes n’ont pas la possibilité de se nourrir convenablement. Et je ne parle même pas du logement. Mais comment faire ? La situation est assez compliquée : le gouvernement taxe de manière excessive, cette surcharge fiscale bloque la consommation, or sans consommation pas de croissance et sans croissance pas de lutte efficace contre le chômage……

 

 

 

Quand j’ai vu ce jeune étudiant parler de sa situation, je n’ai pu m’empêcher de me sentir concerné car il a l’âge de mes jeunes étudiants. Et à l’idée de faire des cours devant des jeunes qui ne mangent pas à leur faim ou qui doivent sauteur des repas m’a plongé dans un malaise  sans fond…

 

 

 

Je n’aimerais vraiment pas avoir vingt ans aujourd’hui..

 

09:50 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.