27/11/2013

La France, gendarme de l'Afrique?

La France, gendarme de l’Afrique noire ?

C’est ce que nous sommes en train de vivre. La France envoie un millier d’hommes en Centrafrique où la situation est pré génocidaire, selon le ministre français des affaires étrangères. Mais que va chercher l’Hexagone dans un continent qui n’arrive pas à décoller après plus d’un demi siècle d’indépendance ? Quel besoin a ca pays d’aller se mêler d’affaires qui ne le concernent nullement ? Et aussi, mais à quoi donc sert l’ONU ?

Chacun se souvient de ce discours de Dakar prononcé par Nicolas Sarkozy et qui soulevé une tempête d’indignation. Pourtant, les grandes lignes de cette allocution étaient plus que fondées. Tous les maux qui affectent  le continent noir ne viennent pas du dehors mais sont bien installés au sein même de ces nations africaines qui sont morcelées en petits états concurrent, et à peine viables.

Il est inconcevable qu’un pays plus vaste que la France comme la Centrafrique n’ait plus d’état, plus de gouvernement, plus d’ordre public et soit ainsi livré aux exactions de bandes de voyous armées qui rançonnent et tourmentent des populations civiles sans défense. L’ONU, comme à son habitude, prend son temps alors que des milliers d’innocents se font tuer et que les ONG n’ont plus la capacité d’aller au secours des habitants qui manquent de tout..

Rendez vous compte : chaque fois que l’ONU missionne les Africains pour constituer une force de maintien de l’ordre ou d’interposition, ces soldats n’arrivent jamais. Et quand il s’agit de les faire venir sur les théâtres d’opérations, ils n’ont pas d’avions ni de camions qui roulent. Et sur place, leur équipement est nul : il faut les habiller de pied en c ape et les armer..

Mais alors à quoi cela sert il d’être devenus indépendants ?

07:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.