L'attaque du port de Lattaquié d'avant-hier

Imprimer

L’attaque contre le port de Lattaquié d’avant-hier

Les nouvelles en provenance du Proche Orient sont toujours contradictoires et pour le moins inattendues. Alors que l’on apprend de manière surréaliste que les inspecteurs de l’ONU ont détruit les installation de production de gaz toxiques dans les 21 sites que le gouvernement syrien a bien voulu leur révéler, et ce avec un jour d’avance sur le délai prévu, on apprend qu’un étrange raid a frappé une base de missiles dans le port de Lattaquié. Etait-ce un raid aérien ou une attaque à partir de la mer, ou bien les deux. Même l’idée des assaillants ne semble pas claire même si les soupçons se portent à juste titre sur Israël qui fera tout pour que des missiles pouvant atteindre son territoire ne tombent jamais entre les mains de son ennemie le Hezbollah

Au fond, dans cette région du monde, on peut dire qu’un conflit chasse l’autre. La guerre civile en Syrie continue de faire rage mais cette fois ci les troupes de Bachar el Assad sont nettement mieux placées qu’il y a quelques semaines. Je n’exclus pas, pour ma part, une reconquête totale du territoire syrien par les soldats loyalistes, car les Occidentaux se refusent à armer des islamistes réputés incontrôlables et anti occidentaux. Et on comprend cette prudence quand on voit ce qui se passe en Libye et en Tunisie.

Pourquoi donc Bachar continue t il à s’attirer les foudres d’Israël alors qu’il a déjà bien du mal à gérer la situation intérieure de son pays ? C’est très probablement l’allié iranien qui n’a pas digéré les coups que lui assènent la CIA et d’autres services dans cette guerre de l’ombre qui décime un certain nombre d’ingénieurs atomistes iraniens. La présence iranienne en Syrie est telle que l’on n’observe plus la moindre défection d’un général ou d’un colonel. Et même sur le terrain, les troupes marquent des points, preuve qu’elles sont mieux commandées et par des officiers absolument sûrs…

On apprend aussi que la tension monte du côté de Gaza où des soldats israéliens ont été blessés lors d’une opération de dégagement d’un tunnel. La réponse de Tsahal a neutralisé les assaillants.

Décidemment  on n’arrivera jamais à changer de méthode, à remplacer la violence par le verbe et la haine par l’harmonie. Si cela continue, on ira au-delà de la guerre de cent ans, dans une région du monde qui a vu naître le monothéisme éthique… Incroyable !

Les commentaires sont fermés.