23/10/2013

lES IMMIGR2S EN fRANCE

les immigrés en France

Cela devait arriver, cela a fini par arriver. Les partis français, notamment de droite, ne pouvaient pas rester inertes face aux progrès majeurs réalisés par le FN sur la question si disputée des immigrés en France. Cetes, les partis en question ne veulent pas identifier les gens dont ils veulent restreindre la venue ou le séjour en France. Mais tout indique dans quelle direction ils visent. Il s'agit de m'immigration non européenne, non chrétienne, dont l'assimilation, surtout en ces temps de crise, s'avère difficile, voire presqueimmobile.

Il devenait de plus en plus évident que l'afflux d'immigrés ne resterait pas sans réaction, surtout en cette période de crise, de perte d'emploi et de déclassement social. Certes, il serait faux et injuste de prétendre que les immigrés sont responsables de tous nos maux. Mais l'argumentaire du FN a fait mouche et les gens ne veulent plus d'immigrés ni de gens qui ne veulent plus s'assimiler et qui cherchent entre autres, à  dit on, islmaiser la France.

Des jours sombres s'annoncent. Les gouvernements, de droite comme de gauche,doicvent s'y faire. Il faut stopper l'immigration, les naturalisations et aplliquer les lois de la laïcité. Comment eput on aller contre le peuple? En d'autres temps, on aurait agi autrement. Et retarder les mesures, c'est simplement aggarver le mal.

Qui aurait pu prévoir que même l'UMP se porterait sur ce terrain? Il faut savoir que dans le département de Seine Saint Denis, le fameux 9-3, certains jugent la vie impossible avec de tels voisinages. Que faire pour changer cette situation? Comment faire pour que les gens n'aient plus cette réaction cutanée qui consiste à rejeter l'autre? Certes, certains immigrés comment des actes interdits, mais la France a toujours été une terre d'accueil, elle a reçu des Italiens, des Polnais, des Juifs, des Arméniens etc... Mais aujourd'hui ce type d'immigtaion a cessé et ce sont d'autres qui arrivent.

Laissez moi vousdonner un exemple que j'ai vécu moi-même récemment: Je sortais d'une boulangerie rue de Passy et un mendiant Rom m'a demandé une pièce que je lui ai aussitôt donnée. Derrière une dame jeune, bien mise, me dit sèchement: c'est cela, Monsieur, encouragez les et il y en aura dix derrière... Je suis resté interdité, comme clou sur place.

Comment faire? Et alors j'ai pensé à ce que dit Marine Le Pen des pompes aspirantes, des aides, des subventions et de ce qu'elle présente comme un gâchis: c'est la fameux slogan: La France aux Français, eh bien aujourd'hui plus d'un Français sur 5 pense ainsi..

Il fautréagir sainement et correctement.

08:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.