29/08/2013

Un recul ou une attente stratéigique d'Obama

Les USA et la Grande Bretagne ne reculent pas, ils attendent simplement les conclusions et le départ des experts de l'ONU. Ce serait manifester une sorte d'ostracisme à l'égard d'un pays tout entier, alors que c'est le régime baassiste actyuel qui est jugé criminel.

Evidemment cela ne renforce pas l'image d'un président Obama fort et déterminé, ce que cet homme n'a jamais été et ne sera probablement jamais. D'abord par son inexpérience et ensuite en raison de la situation intérieure américaine. Or, on sent de plus en plus cette volonté de désengagement des USA de tous les théâtres d'opération dans le monde. Le contribuable US ne veut plus payer pour les autres. C'est une sorte de doctrine Monroe revisitée.

Certains citoyens US vont jusqu'à dire que les campagnes d'Irak et d'Afghanistan ont été des erreurs et un fiasco. D'autres considèrent simplement que les USA ne sont pas le gendarme du monde.

Il faudra que l'Europe prenne la relève. Après tout l'Europe en aura les moyens puisque sa pupulation dépasse , et de loin, celles des USA.

Les grands hommes d'Etat se trouvent de ce côté ci de l'Atlantique.

08:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.