06/08/2013

La Tunisie: retour en arrière?

La Tuniisie, retour en arrière?

Sans croire au fameux printemps arabe qui n'a existé en tant que tel que dans l'esprit un peu superficiel de quelques journalistes occidentaux en mal de comparaison malvenue, je note que ces soulévements sociaux qui ont secoué ce monde islmaique de la Tunisie à l'Egypte en passant par la Libye commence à prendre une tournure imprévue: je veux dire que les gens se rendent enfin compte que l'islmaiste , cela ne marche pas ni ne peut marcher. Et l'exemple le plus éloquent est livrée par la petite Tunisie où les choses vont plus mal que du temps de Ben Ali et où les citoyens réclament la chute du gouvernement et la dissolution de l'assemblée élue.

Incroyable: j'ai même entendu ce matin l'islmaiste R. Ghannouchi dire du bout des lèvres que si le peuple voulait uen référendum (Istifta) eh bien, il n'avait rien contre… Certes, le vieux militant islmaiste en a vu d'autres et pense peut-être qu'il le gagnera ce référendum, mais tout de même le fait qu'il tienne ce discours alors qu'il y a tout juste trois mois, il disait autre chose, est la preuve que la terre tremble sous ses pieds…

Comment en sommes nous arrivés la? Les islmaistes auraient pu ahir comme n'importe quel autre parti ayant gagné les léections. Il aurait dû réorganiser l'économie, installer la démocratie et les choses auraient suivi leur cours naturel. Mais non, c'est l'idéologie qui a pris le pas sur tout le reste. La suite, nous la connaissons: le peuple s'est dressé contre la dictature et est vent débout contre les islmaistes. Il est dommage qu'on ait dû en passer par là.

Cette Tunsie que tout le monde aimait, où chaque famille (même juive , même israélienne) aimait à passer ses vacances sous le soleil, est aujourd'hui désertée par ses anciens admirateurs...

Vous vous demandez pourquoi?

13:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.